Cridem

Lancer l'impression
16-12-2017

18:30

JIV en Mauritanie : Les autorités prennent en charge la restauration au palais des congrès

Le Rénovateur Quotidien - L’Etat prendra en charge la totalité de la facture liée à la restauration durant les journées internationales de la vache dont l’ouverture est prévue lundi 18 décembre 2017 au palais des congrès de Nouakchott.

Une facture estimée à 13 millions d’um. Les organisateurs de cette grande manifestation sont en train de mettre la main sur les derniers réglages à deux jours du lancement du Festival de Tabital Pulaagu où la Mauritanie est à la l’honneur pour l’édition 2017.

Les délégations venant des différents pays d’Afrique sont attendues depuis quelques jours à Nouakchott parmi lesquelles on compte de richissimes hommes d’affaires peulhs du continent dont le séjour est prometteur en terme de partenariats avec des opérateurs économiques privés du pays.

De grands universitaires et hommes de cultures feront également le déplacement pour contribuer à la réussite de ce festival placé sous l’insigne de la vache. L’heure est à la mobilisation pour remettre au gout du jour les rites et traditions peuhls qui accompagneront joyeusement la fête de la vache.

Des cérémonies riches en couleur viendront nourrir la curiosité des foules venues découvrir la richesse et la diversité culturelle mauritaniennes. Pendant trois jours la Vache se parée de ses plus beaux atours car tout l’honneur lui revient. Une belle occasion à ne pas manquer !





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org