Cridem

Lancer l'impression
19-12-2017

07:29

Atar : Les opérateurs et acteurs touristiques en Adrar interpellent le président de la république

Adrar Info - Lors d’une réunion tenue dans les locaux de la Wilaya de l’Adrar en présence du gouverneur Cheikh Ould Abdellahi Ould Ewah, le responsable de la société "Mauritanides voyages" chargée de la réception des touristes à leur arrivée en Mauritanie,

Elghadi Ould Mehdi, a menacé les acteurs locaux du tourisme ,d’accepter les tarifs de prestation très modestes qu’il propose, faute de quoi il se passera de leurs services, quitte à ce qu’il importe des véhicules, ouvre de nouvelles auberges et achète des chameaux pour la circonstance.

Les propos de Ould Mehdi ont soulevé la colère des assistants à la réunion, qui ont estimé que l’Etat Mauritanien a fourni d’énormes efforts dans le domaine de la sécurité, de la réhabilitation de l’aéroport international d’Atar et il contribue par l’investissement de 276 millions d’Ouguiyas en guise de contribution aux frais d'affrètement des avions qui transportent les touristes et tout cela pour que les retombées économiques du tourismes profitent aux populations mauritaniennes et en particulier celles de l’Adrar.

Or les tarifs de prestation de services proposés par "Mauritanides Voyages" aux aubergistes, guides, chameliers, bibliothécaires, cuisiniers et chauffeurs sont dérisoires et ne compensent nullement les efforts physiques ,matériels et moraux qu’ils fourniront.

Aussi, les opérateurs et acteurs touristiques en Adrar, interpellent ils le président de la république, pour qu’il instruise les parties concernées par le secteur du tourisme, afin que l’arrivée de touristes en Mauritanie et en Adrar ne soit pas au profit d’une seule entreprise au détriment des populations locales.

Source : http://mourassiloun.com/node/2563

Traduit par Adrar.info



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org