Cridem

Lancer l'impression
21-12-2017

06:00

Mauritanie : l’Armée et le CICR publient un recueil sur le Droit Humanitaire International

Alakhbar - Les Armées mauritaniennes et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ont publié un recueil sur le Droit humanitaire International (DHI).

Le projet a été réalisé par un groupe de travail composé d’officiers des différents corps des forces de Défense mauritaniennes qui ont été encadrés par des experts du CICR.

La cheffe de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Mauritanie, Rachel Bernhard, a remis le nouveau manuel au secrétaire général du Ministre mauritanien de la Défense, Hanana Ould Hanoun Ould Sidi. C’était ce mercredi en présence de nombreux officiers des Armés mauritaniennes.

« Le Droit Humanitaire International protège ceux et celles qui ne participent pas ou ne participent plus aux hostilités. Il permet notamment la distinction entre civils et combattants et protège les personnes qui ne participent plus aux combats : les prisonniers de guerre et les personnes blessées qui ont cessé de combattre », a rappelé la cheffe de la délégation du CICR-Mauritanie.

Rachel Bernhard a également exprimé son souhait de voir le manuel « utilisé dans les centres et académies de formation» des Armées mauritaniennes.

Après avoir remercié le CICR et le groupe de travail auteur du manuel, le secrétaire général du Ministère mauritanien de la Défense, Hanana Ould Hanoun Ould Sidi, a, lui, indiqué que le recueil « va éclairer, sans doute, les Forces armées dans leur mission sur les plans national, régional et international».

Et Hanana Ould Hanoun Ould Sidi de préciser que le Droit humanitaire international s’impose à toutes les armées modernes. Celles-là doivent s’intéresser du contenu de ce droit qui revêt d’une importance capitale en raison de son aspect humain, et qui, en temps de guerre, distingue entre civils et combattants, protège les prisonniers de guerre et les civils et règlemente l’utilisation de la force.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org