Cridem

Lancer l'impression
25-12-2017

13:30

Arrivée d’un premier contingent de touristes européens en Mauritanie

Apanews - La ville mauritanienne d’Atar, quelque 400 kilomètres au nord de Nouakchott, a vu la nuit dernière l’arrivée d’un premier contingent de touristes européens dont la plupart sont de nationalité française, a-t-on appris de source sure sur place.

Venu de Paris, ce contingent, au nombre de 147 membres, sera suivi par d’autres au rythme de un par semaine, a ajouté cette source qui n’a pas été en mesure de connaitre le nombre total prévu.

Les touristes européens avaient boudé la Mauritanie depuis que la France a placé le nord de celle-ci dans la zone rouge considérée comme risquée sur le plan sécuritaire.

Cette mesure avait été alors justifiée par le meurtre de 4 touristes français en décembre 2017 par des extrémistes mauritaniens à proximité de la ville d’Aleg (258 kilomètres au sud de Nouakchott).

L’arrivée du présent contingent est considérée comme un évènement très heureux aussi bien pour les autorités officielles que pour les populations locales.

Les touristes ont été accueillis par la ministre mauritanienne du tourisme, Naha Mint Hamdy Ould Meknass, en personne et par les autorités administratives de la région d’Atar.

Cette région regorge de sites archéologiques très anciens et présente des paysages très attrayants dont les dunes de sable et les oasis.

MOO/od/APA



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org