Cridem

Lancer l'impression
01-01-2018

19:16

Tagant : La nouvelle monnaie bien accueillie

Nouakchott Info - Le Wali du Tagant Mr Diallo Amadou Samba et le Directeur du contrôle des banques et des établissements financiers Mr Mohamed Lemine Ould Babiye ont procédé, la matinée du lundi 1er janvier 2018, au niveau des agences bancaires de Tidjikja (BCI et BMCI) et la représentation régionale de Mauripost, au lancement des opérations de démonétisation permettant d’introduire une nouvelle série de billets de banque et de nouvelles pièces de monnaie.

Dans une déclaration faite à la presse, le Wali du Tagant, s’est dit très satisfait des mesures administrative et sécuritaire qui ont été prise pour que l’opération soit une réussite.

Il a loué le sens civique des populations du Tagant qui ont compris la portée réelle et les avantages liés à l’introduction de la nouvelle monnaie. Il a noté, avec satisfaction, l’affluence observée, dés les premières heures de la matinée, au niveau des institutions financières de la Wilaya.

Le représentant de la BCM a, de son côté, exprimé toute sa satisfaction, indiquant, au passage, que des mesures ont été prises pour que les distributeurs soient mises aux normes. D’ailleurs des clients ont retiré leur argent (la nouvelle monnaie) avec leur carte bancaire devait-il indiquer.

Il a profité de l’occasion pour remercier, au nom du gouverneur de la banque centrale, les populations du Tagant qui se sont déplacé, massivement, pour montré leur adhésion à la nouvelle politique monétaire initiée par le Président de la République.

« Nous sommes satisfaits des mesures prises pour nous faciliter la tâche. Les nouvelles pièces de monnaie et les nouveaux billets de banque sont de bonne qualité. Il est toutefois, nécessaire, d’écourter la période réservée pour le double usage des deux monnaies.

Des individus malintentionnés pourraient saisir l’occasion pour jouer de mauvais tours à certains concitoyens »
renseigne ce client de l’une des agences bancaires de Tidjikja.

« Il a tout à fait raison, des malfaiteurs pourraient prendre le malin plaisir de proposer l’ancienne monnaie au prix et à la valeur de la nouvelle monnaie. Certains n’hésiteront pas à remettre à des crédules, les anciens billets de (100, 200,1000..) pour leur valeur multiplier par 10. Le double emploi des deux monnaies est source de confusion. Il faut y mettre fin dans les meilleurs délais » renchérit un autre client.

Toujours est-il que le missionnaire de la banque centrale Mohamed Lemine Ould Babiye, s'est montré rassurant. Il a, indiqué, avoir effectué de nombreuses visites dans différentes localités du Tagant pour expliquer en détail les contours liés à l’introduction de la nouvelle monnaie.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org