Cridem

Lancer l'impression
02-01-2018

15:33

Mauritanie : un député de la majorité réclame à nouveau un 3e mandat pour le Président

Alakhbar - Le député de la majorité parlementaire Khelil Ould Teyb a réclamé un 3e mandat en ferveur du président Mohamed Ould Abdel Aziz. Ould Tayeb a appelé dans ce cadre à un nouveau dialogue politique pour modifier les articles 26 et 28 de la Constitution mauritanienne.

L’article 26 de la Constitution mauritanienne stipule : "Est éligible à la Présidence de la République, tout citoyen né mauritanien jouissant de ses droits civils et politiques et âgé de quarante (40) ans au moins, et de soixante quinze (75) ans au plus, à la date du premier tour de l’élection".

Et les articles 26 et 28 stipules respectivement : "Le Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct ". "Le Président de la République est rééligible une seule fois ".

Khelil Ould Teyb intervenait lors du dîner annuel organisé, lundi soir à Nouakchott, par l'Union pour la République (UPR-Pouvoir) en l'honneur de la majorité parlementaire. Ses déclarations interviennent après que le président Mohamed Ould Abdel Aziz a déclaré « définitivement clos » le débat de troisième mandat.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org