Cridem

Lancer l'impression
01-05-2018

20:45

L’UTM commémore le 1er mai, fête internationale du travail

AMI - L’Union des Travailleurs de Mauritanie (UTM) a commémoré, mardi à Nouakchott, la Fête Internationale de Travail, sous le thème « le dialogue social, une garantie d’une paix sociale durable », et ceci à travers une marche qui a mobilisé de nombreuses sections syndicales affiliées à l’UTM.

La marche s’est ébranlée à partir de l’Immeuble BMCI brandissant des banderoles demandant l’augmentation des salaires des travailleurs mauritaniens et l’amélioration de leurs conditions, en insistant sur la nécessité du dialogue et de la sécurité du travail.

La marche s’est arrêtée au niveau du siège central de l’UTM en face de la caserne des sapeurs-pompiers avant de se transformer en un meeting.

A cette occasion, la secrétaire générale de l’UTM, Mme Khadijettou Mamadou Diallo, a prononcé un mot dans lequel elle a rendu un vibrant hommage aux vétérans, aux pionniers et aux martyrs de la lutte syndicale qui se sont sacrifiés pour la défense des droits des masses laborieuses de Mauritanie et pour l’amélioration de leurs conditions de vie.

Elle a en outre exprimé sa gratitude et sa considération aux travailleurs ayant contribué à l’encadrement et à l’organisation de cette marche et « aux hommes, femmes, jeunes et personnes âgées qui ont pris la peine de venir partager avec nous ce grand moment en cette journée symbolique ».
Elle a ajouté que la commémoration de ce grand jour du 1er Mai est la concrétisation de notre unité pour tracer les contours d’un avenir plus prometteur pour les travailleurs de notre pays.

Elle dira que cela commande de traiter les questions nationales et les revendications des travailleurs avec objectivité et esprit de responsabilité.

Elle a appelé enfin à l’actualisation des doléances et à l’application des résolutions et décrets de lois et conventions, soulignant, entre autres, dans ce cadre la promotion et l’intégration de la femme, l’amélioration de la législation du travail et la mauritanisation des postes en particulier dans l’hôtellerie, la restauration, la pêche et les mines.

La marche s’est déroulée en présence des membres du bureau exécutif de l’UTM et de nombreux militants.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org