Cridem

Lancer l'impression
09-05-2018

21:30

Les oulémas du Sahel prônent l’amélioration du discours religieux pour faire face à l’extrémisme

Sahara Medias - L’association des Oulémas, prêcheurs et imams du Sahel ont recommandé l’utilisation des espaces médiatiques et les écoles afin de vulgariser un discours contraire à la radicalisation afin de prévenir le phénomène de l’extrémisme et améliorer le discours religieux pour faire face à l’extrémisme.

L’association, au terme d’un atelier régional organisé en Guinée Conakry en collaboration avec l’unité pour l’intégration et la communication des pays du Sahel, a réaffirmé la nécessité d’adopter trois étapes préventives au niveau des établissements d’enseignement qui prévoient la lutte contre l’extrémisme intellectuel, d’éviter aux jeunes le recours à des actions extrémistes et à œuvrer à amener cette frange à rompre avec les idéologies extrémistes.

Les participants à cet atelier qui s’est achevé mardi ont appelé à l’amélioration du discours religieux pour le rendre plus mobilisateur à travers la promotion des principes fondamentaux de l’islam.

Ils ont réaffirmé dans leurs recommandations la nécessité d’encourager les médias à promouvoir davantage les principes de l’islam qui prônent la paix, l’acceptation de l’autre et la cohabitation.

Cette association a été créée en janvier 2013 et comprend des membres permanents, la Mauritanie, l’Algérie, le Burkina Faso, la Libye, le Mali, le Niger, le Nigéria et le Tchad en plus de trois autres états membres d’honneur, la Guinée Conakry, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org