Cridem

Lancer l'impression
14-05-2018

13:30

Déclaration : Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie ( CLTM)

CLTM-Mauritanie - La CLTM (Confédération Libre des Travailleurs de Mauritanie) constate avec beaucoup de regrets et d’amertume, le refus du Gouvernement d’ouvrir un dialogue franc et sincère avec le corps médical gréviste qui ne réclame que l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.

Les mauritaniens sont très inquiets de la persistance du conflit pour un secteur aussi vital notamment la Santé sans laquelle rien n’est possible et de rappeler que dans de pareilles circonstances des négociations doivent s’ouvrir pour éviter le pourrissement de la situation dont seule la population sera victime.

Ce mépris manifeste et nocif à la paix sociale n’est pas de nature à instaurer un climat serein dont les mauritaniens aspirent malgré qu’ils souffrent de la pauvreté accentuée par la hausse vertigineuse des denrées de premières nécessités alors que les salaires stagnent.

La CLTM invite le Gouvernement à assumer ses responsabilités de Garant, Protecteur et arbitre et d’examiner avec la plus grande attention la plate forme revendicative afin de trouver une solution consensuelle dans l’intérêt des deux parties et de la population qui sera, naturellement très affectée si la situation perdure.

La CLTM en tant qu’Organisation avant-gardiste dénonce le manque d’esprit d’ouverture du Gouvernement d’un mouvement aussi important et ses tentatives de diviser les travailleurs par des intimidations et manipulations de toutes sortes tendant à briser la grève par tous les moyens et même illégaux.

La CLTM très attachée au respect des droits des travailleurs exprime toute sa solidarité aux grévistes et exhorte le Gouvernement à prendre contact avec les représentants des travailleurs et d’œuvrer pour l’ouverture immédiate de négociations en vue de trouver des solutions à toutes les questions posées dans la plate forme revendicative et d’éviter tout pourrissement de la situation qui serait très préjudiciables à la population.

Fait à Nouakchott, le 14 mai 2018
Le Comité Permanant



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org