Cridem

Lancer l'impression
13-06-2018

13:51

Sénégal-Mauritanie: les pèlerins sénégalais bloqués sur les berges du fleuve

Le360 - Plus de 30 véhicules transportant des Sénégalais qui veulent effectuer le pèlerinage annuel à Nimzat sont actuellement retenus à Rosso. La police et la gendarmerie mauritaniennes réclament à chacun des passagers la somme de 53.000 francs CFA (80 euros) pour les laisser passer la frontière.

Des fidèles musulmans sénégalais appartenant à la confrérie «Qadriya» risquent de manquer le pèlerinage annuel à Nimzat cette année. Ils sont bloqués à Rosso, à la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie. La police et la gendarmerie mauritaniennes leur demandent de payer une assurance de 53.000 francs CFA (79,6 euros) pour passer la frontière.

"On nous réclame la somme de 53.000 francs CFA pour entrer en Mauritanie. C'est la police et la gendarmerie mauritaniennes qui nous ont bloqués ici. Auparavant, on payait 15.000 francs CFA et aujourd’hui, ils nous demandent de payer 4 fois plus. Ce que nous refusons. Tous les chauffeurs sont là et ils ont décidé de ne pas payer", a déclaré Djiby Diop chauffeur de transport en commun joint par téléphone.

Ces pèlerins en partance pour le rassemblement religieux annuel à Nimzat, une localité de la région du Trarza, à l’ouest de la Mauritanie risquent de passer la fête de l’Aïd el-Fitr à la frontière entre les deux pays. Leur situation est d’autant plus inquiétante «qu’ils ne disposent d'aucun moyen pour appeler les autorités des deux pays afin qu’elles leur viennent en aide».

A noter qu’à chaque fin du mois de ramadan, des milliers de fidèles musulmans sénégalais, disciples de Cheikh Saad Bouh, convergent vers la localité de Nimzat. Ils s'y rendent pour se recueillir au mausolée de ce Cheikh soufi, un des descendants du prophète Mohammed.

De notre correspondant à Dakar
Moustapha Cissé




Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org