Cridem

Lancer l'impression
25-07-2018

12:07

Le Hakem de Nouadhibou empêche un parti politique de servir à boire aux « sessionnaires » du Bac 2018

Alakhbar - L’organisation de la jeunesse au sein du parti Tawassoul au niveau de la fédération de Dakhlet-Nouadhibou a vivement déploré la décision du Hakem, lui interdisant de servir à boire aux candidats aux épreuves de la session complémentaire du Bac 2018, organisées en début de semaine.

Prenant conscience, à la lumière de sa longue expérience, de telles mesures administratives arbitraires, l’organisation avait pris la précaution d’aviser le Hakem auparavant ; avec toutefois un sentiment de s’attendre au refus catégorique.

Ce qui d’ailleurs fut fait, puisqu’aussitôt l’avis parvenu aux services de la moughataa, les Responsables fédéraux du parti furent convoqués et informés du rejet de leur demande.

Les mobiles avancés pour justifier cette attitude est que le Hakem dispose de l’autorité et de la loi.

L’organisation a réaffirmé son attachement à son droit d’organiser toute activité garantie par la loi et la constitution, s’étonnant de la flagrante conduite des autorités locales sur ce cas.

Traduit de l’Arabe par Cridem



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org