Cridem

Lancer l'impression
26-07-2018

18:00

Mauritanie : le taux de mortalité maternelle a atteint 43,62% à Nouakchott (ministre de la santé)

Les Mauritanies - Le ministre mauritanien de la santé, Boubacar Kane a estimé que le taux de mortalité maternelle a atteint 43, 62% cette année, au niveau des structures sanitaires nationales de Nouakchott.

S’exprimant, mercredi 25 juillet à Riyadh (Nouakchott -Sud), en marge du coup d’envoi du projet d’amélioration de la qualité des services de santé reproductive, le ministre a également dévoilé les ambitions du Plan National de Développement Sanitaire (PNDS) dans le domaine de la santé maternelle et néonatale.

Selon les projections, le PNDS veut réduire la mortalité maternelle et infantile de 317 pour 100 mille naissances vivantes sur la période 2017/2018 et 15/1000 à l’horizon 2020.

Se basant sur les statistiques de 2018, estimant la population de Nouakchott à 1.166.000 habitants, soit 28% de la population du pays, Boubacar Kane a indiqué que des efforts restent à faire dans ce domaine.

Dans ce sens, le ministre a souligné, « qu’il y aura la création d’un Hôpital national exclusif à la Mère et à l’Enfant et le renforcement des capacités du Centre National de Transfusion Sanguine ».

Initié en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce projet pilote d’une durée de 7 mois, aura pour mission principale de renforcer la lutte contre la mortalité maternelle et infantile au niveau de 11 centres de santé dans les wilayas de Nouakchott et du Gorgol.

Ibrahima Junior Dia



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org