Cridem

Lancer l'impression
01-08-2018

23:15

Avis à tous les citoyens mauritaniens

ONG IODE - Notre ONG (Initiative d’Opposition contre les discours Extrémistes et les pratiques esclavagistes) informe tous les citoyens mauritaniens que notre organisation lutte contre l’extrémisme, l’esclavage et lutte pour l’unité nationale des mauritaniens et pour la cohésion et la paix sociales.

Concernant les soninkés de Dafor (Wilaya du Guidimagha), notre organisation souligne avec force son respect entier pour tous les Soninkés et particulièrement ceux de Dafor auxquels, nous présentons nos excuses au Maire et au Chef du village suite à notre déclaration sur WhatSap concernant la séparation des castes dans les cimetières.

Après des vérifications, il s’avère que ces accusations ne sont pas fondées car tous les citoyens sont enterrés ensemble dans les mêmes cimetières à Dafor. Nous demandons au Chef de village et au Maire de Dafor de prendre les dispositions pour résoudre les problèmes de terre entre eux et leurs frères.

En effet l’hivernage est déjà la et une solution urgente à ce problème doit être trouvée. Il est aussi utile de rappeler que les problèmes d’accès aux terres est aux mains de la Justice. En effet Le Cadi de OULD YENGE a transmis ce dossier au Procureur de Kiffa.

Notre organisation est déterminée à lutter contre l’esclavage et l’extrémisme en Mauritanie par le respect de la loi 2015-031 contre l’esclavage de et en particulier les articles 12, 14 et 19. Cette loi est signée par le Président de la République et le Premier Ministre et tiennent à ce qu’elle soit appliquée et respectée par tous les commis de l’Etat et par tous les citoyens.

Notre organisation condamne les diffamations qui sont constatées dans plusieurs cas. Les personnes qui déclarent des informations non fondées pour porter atteinte à d’autres seront suivies en Justice.

Mohamed Ould Mbareck

Président

Tél : +222 - 46 9077 09

Email: ongiode@gmail.com





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org