Cridem

Lancer l'impression
16-08-2018

15:33

Rosso/Environnement : La mairie plante plus de 400 arbres (EN IMAGES)

Tawary - La campagne de reboisement lancée, mardi 14 août, depuis Rosso, a servi de tribune au député-maire de Rosso, Mr Sidi Diarra pour inviter les populations de Rosso à s’investir dans le reboisement et la plantation d’arbres afin de lutter contre les catastrophes climatiques, mais aussi de participer à la couverture végétale.

Pour le député-maire, planter un arbre est un devoir national. «La plantation d’arbre est une obligation », a déclaré le maire. C’était hier, sur la route de l’Indépendance qui accueillait la cérémonie officielle de lancement de cette campagne de reboisement placée sous le thème : « Reboisement et sécurité alimentaire ».

Le député-maire s’est réjoui de la détermination des citoyens pour leurs engagements à relever, avec le pouvoir public, les défis énormes qui se posent à notre environnement. Lesquels consistent à : «Conserver la biodiversité, garantir la sécurité alimentaire, atténuer les effets de changements et s’adapter à ceci, prévenir les catastrophes naturelles climatiques et les dégradations des terres».

Mr Sidi Diarra a aussi invité les habitants de la ville de Rosso à «sauvegarder la productivité et la vitalité de notre terroir face à la progression implacable du phénomène de la dégradation des terres par les aléas ». «Cette cérémonie coïncide à un moment où partout à travers le monde l’inquiétude générale règne face aux déboisements et à la dégradation des forêts», a indiqué le locataire de l’hôtel de ville de Rosso.

Selon lui, les ressources forestières demeurent un important facteur de développement socio-économique et tout particulièrement de développement rural. «Nous devons nous engager à reconstituer la couverture végétale de notre pays par le reboisement et la gestion soutenue de fonction multiple des arbres et des forêts», dit Sidi avant d’inviter l’ensemble à s’investir dans le reboisement et la plantation pour «l’amélioration de la politique forestière ».

Pour cette année l’arbre défini est le fruitier confié au Hakem, que le maire précise qu’il a été choisi pour ses vertus de «production et au service ».

Prenant part à ce rendez-vous le Hakem de Rosso ainsi que plusieurs autres responsables administratifs au niveau régionale, des conseillers municipaux, des employés de la commune, des jeunes et des populations. Le député-maire a fait savoir que 400 arbres dont des fruitiers seront plantés à travers la ville et principalement dans les écoles, les établissements administratifs, l’avenue de l’Indépendance, la mairie et devant les maisons.

Outre le fait de planter des arbres, nous allons faire de la sensibilisation pour que les gens arrêtent de couper les arbres», a rassuré un participant et membre de la société civile. Selon le maire, la commune prendra en charge le suivi de ces arbres avec la contribution des populations.

« Le mandat de l’équipe municipales actuelle tire à sa fin, et que ces arbres resteront et auront d’ailleurs un impact positif sur la vie des populations », a conclut le maire.







Par A.SIDI



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org