Cridem

Lancer l'impression
18-08-2018

09:54

Kaédi : Formation des paysans en entrepreneuriat agricole

Initiatives News - La ville de Kaédi a abrité, les 10 et 11 aout, un atelier de «formation des jeunes paysans en entrepreneuriat agricole adapté en zone rurale sahélienne.»

Une vingtaine d’exploitants agricoles provenant des Périmètres pilotes du Gorgol 1 et 2 ainsi que des représentants de Talhaya et de Djewol de la Moughataa de Kaédi ont pris par a cet atelier organisé par l’ONG Sana For Développement en partenariat avec le programme du « Federal Assistance Award », de l’ambassade des Etats Unis d’Amérique en Mauritanie.

« Gestion des coopératives et organisation communautaire, résilience et changement climatique, entrepreneuriat et mécanismes de commercialisation, gestion et partage du savoir par l’entremise des nouvelles technologies » ont été, entre autres sujets, au menu des ces deux jours d’échanges.

Système de riziculture intensifiée

Au cours de l’atelier un film sur le système de riziculture intensifiée (SRI) a été présenté aux participants. Le SRI est un programme d’appui à la riziculture au Sahel qui est en vigueur dans tous les pays de la CEDEAO.

L’objectif principal de ce programme est d’accroitre la production rizicole à travers des techniques culturales adaptées, basées sur l’optimisation de l’utilisation de l’eau qui constitue un défi au Sahel. Le programme SRI est déjà expérimenté au Sénégal dans la région voisine de Matam.

Les participants à l’atelier et les représentants de l’ONG Sana For Développement envisagent de mener un plaidoyer afin de faire bénéficier la Mauritanie de cet important programme.

Culture maralfalfa

Les participants à l’atelier ont partagé d’intéressantes expériences. Un des représentants de la commune de Djeol, située à 18 kilomètre de Kaédi, a présentéune initiative de culture de « maralfalfa », une plante qui constitue une alternative sûre pour la production fourragère dans un contexte Sahélien marqué par un déficit pluviométrique quasi chronique.

L’atelier a été animé par Regis Maubrey et Donald Goldman consultant américains de l’ONG Greenway international. Cette ONG est composée d’un pool d’experts américains basé en France qui intervient dans plusieurs pays du Sahel.

Les deux experts ont eu à travailler avec les communautés d’émigrés des villages de Talhaya et de Djewol basées en France. Ces contacts ont été mis à profit pour renforcer le réseautage entre l’ONG Sana for Development et les organisations communautaires de ces deux localités du Gorgol.

Améliorer la résilience des populations

Pour rappel, en janvier 2018, « un atelier de formation sur les techniques culturales avait été organisé par Sana For Développement à Kaédi en partenariat avec le programme du « Federal Assistance Awards » des Etats unis d’Amérique. Dans le cadre de ce programme, une dizaine de paysans ont bénéficié de semences sélectionnées ainsi que de matériel agricole pour la préparation du sol.

Cette activité d’expérimentation est menée en étroite collaboration avec les services techniques de la Sonader qui en assure l’encadrement et le suivi de proximité

L’ONG Sana For Développement, dont l’équipe est composée de Baliou Coulibaly, Moctar Daddah Camara, Aicha Fall, vise à améliorer la résilience des communautés rurales de Mauritanie à travers des actions de renforcement des capacités mais aussi de plaidoyer.

La dernière action de plaidoyer remonte à la campagne de contre saison de riz organisée en mars 2017. Pour la première fois au Gorgol depuis 30 ans, malgré les risques encourus, cette campagne a enregistré des productions record de plus de six tonnes à l’hectare.

Baye Sy

Envoyé Spécial à Kaédi



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org