Cridem

Lancer l'impression
23-08-2018

19:16

CS Hammam Lif: le contrat de Dellahi résilié

Rim Sport - Un p’tit tour et puis s’en va. Le CS Hammam Lif a résilié le contrat qui le liait avec Yali Mohamed Dellahi pour une durée de trois ans. La cupidité du milieu sentinelle et son irrégularité aux entraînements sont à l’origine de son énième retour au pays.

Les deux parties ont décidé "d'un commun accord de mettre un terme au contrat qui liait le joueur au club. Cette résiliation a été signée la semaine dernière.

Yali Mohamed Dellahi en indélicatesse avec son nouveau club avait exprimé face aux deux alternatives qui lui étaient présentées depuis plusieurs semaines par son agent Safwen Aïdi son désir de départ rejetant une première offre de poursuivre la préparation de pré saison afin d’intégrer l’effectif.

En attendant la période d’enregistrement des contrats arrêtée au 16 septembre 2018, Dellahi aurait pu se retrouver avec un pactole en cas de résiliation de son bail. Il n'en sera rien...

Pourtant, Safwen avait dans cette optique insisté en vain auprès de Dellahi. Il n’empochera finalement que moins de 10.000 dinars soit 5000 euros(il va falloir en déduire la commission de l’agent et les montants perçus). Il devra encore attendre que les fonds soient virés dans le compte de son ex agent avant un transfert.

Pour sa défense, Dellahi n’y va par quatre chemins.Il charge Safwen Aïdi qui serait à l’origine de son renvoi alors qu’il donnait entière satisfaction à son coach.

Argument battu en brèche. Sur les cinq mauritaniens (Bessam, Diakité, Beyguili et Dellahi) partis durant ce mercato en Tunisie sous l’impulsion de Aïdi, Mohamed M’Bareck est cité un exemple comme un modèle de réussite et d’humilité. « Gaucher » est concentré sur les entraînements où il donne le meilleur de lui-même. Il n’a perçu depuis son arrivée que la modique somme de 100 euros et ne fait aucune réclamation.

Force est de constater que la carrière professionnelle de l’international mauritanien a du mal à prendre son envol et connaît au fil des ans des mésaventures à n’en pas finir. Dellahi est-il poursuivi par la guigne ? En tout cas,après avoir allumé le feu entre le FC Tevragh Zeïna et le FC Nouadhibou, le natif de Riadh avait été renvoyé tour à tour du FK Liepāja (Lettonie), du CS Sfax et FC Nouadhibou avant de revenir timidement à l’ASC Tidjikja et au FC TVZ.

Désormais libre de tout contrat, Dellahi, passé notamment par le centre Hassan Camara, la garde,le FC FC Tevragh Zeïna, le FC Nouadhibou ,l’ASC Tidjikja et les allers retours en Lettonie et Tunisie n’a pas encore dévoilé son prochain itinéraire.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org