Cridem

Lancer l'impression
25-08-2018

12:28

Mauritanie : l’opposition accuse le président O. Abdel Aziz de préparer un troisième mandat

Saharamédias - Le forum national pour la démocratie et l’unité, le plus grand rassemblement de l’opposition en Mauritanie, a accusé le président Mohamed O. Abdel Aziz de vouloir rester au pouvoir, à la fin de son deuxième mandat en août de l’année prochaine.

Selon des médias locaux, O. Abdel Aziz aurait déclaré devant certains cadres et responsables du parti l’union pour la république au pouvoir, que les amendements constitutionnels préparatoires d’un troisième mandat nécessitaient une majorité parlementaire confortable.

Commentant les déclarations du président O. Abdel Aziz le FNDU a déclaré que le président O. Abdel Aziz a révélé les dessous de son engagement sans faille dans la campagne électorale en cours, et ses « véritables intentions de continuer à confisquer le pouvoir. »

Le forum a appelé à faire échec au plan concocté par le premier responsable du pays de continuer à prendre en otage l’avenir et la richesse des mauritaniens.

Abdel Aziz a été élu une première fois en 2009, puis réélu en 2014 pour un deuxième et dernier mandat, en vertu de la constitution mauritanienne, qui limite le nombre de mandats à deux, conformément à des articles constitutionnels verrouillés.

Seulement une controverse juridique et constitutionnelle circule en Mauritanie depuis quelques années eu égard aux multiples déclarations officielles de certains ministres réclamant un troisième mandat pour le président Mohamed O. Abdel Aziz.

Celui-ci avait déclaré plusieurs fois qu’il respectera la constitution et qu’il ne briguera pas un troisième mandat, ajoutant qu’il soutiendra un candidat dont il n’a pas révélé l’identité.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org