Cridem

Lancer l'impression
27-08-2018

18:00

"L'opposition s'est unie pour vaincre le régime" (Jémil Mansour)

Tawassoul  - La liste du changement démocratique a organisé un meeting populaire dans la moughataa de Toujounine, le jeudi 24 /08/2018. En présence de plusieurs cadres et militants des partis qui forment la liste. Certains de ces cadres ont pris la parole devant les militants et sympathisants.

Monsieur Khatri Ould Babah a pris la parole en premier, soutenant que le parti Tawassoul est un parti politique à référentielle islamique dont les membres sont fières d’avoir fondé un parti qui défend les valeurs sociales du peuple Mauritanien et qui jette les bases de l’unité nationale.

Selon lui, ce parti détient une vision globale prônant la justice et la cohésion entre les différentes composantes de la société mauritanienne. Quant à Djeynaba Issa Ba dite Anissa, tête de la liste nationale féminine des députés du parti Tawassoul, l’heure du changement démocratique par les jeunes et les femmes a sonné.

Pour la fervente militante pour les valeurs de l’islam, grâce à l’éveil et l’engagement des habitants de Toujounine, le changement démocratique se réalisera le premier septembre prochain. Elle poursuit en disant que toute la Mauritanie saura que les toujouninois savent où est l’intérêt de leur commune, car ils voteront massivement pour la liste du changement démocratique.

Elle a en fin invité les militants du parti Tawassoul a mobiliser tout les citoyens pour les cinq listes du parti dont les trois liste de députés, Nationale, régionale et féminine. Pour le candidat de l’opposition au conseil régional de Nouakchott , le président Mouhamed Jémil Mansour ce public est convaincu et conscient c’est pourquoi tous sont restés du début jusqu’à la fin du meeting.

En suite, il soutenu que l’opposition a fait son devoir en vers Toujounine en portant docteur Mohamed Lémine Sidimoctar candidat à la mairie de leur commune. Parlant du conseil régional, le président Jémil Mansour a précisé que plusieurs domaines vitaux lui sont affectés : la santé, l’éducation, le développement, le transport, le tourisme le divertissement, la jeunesse et le sport.

C’est pour cette raison que l’opposition s’est unie pour vaincre le régime et s’approprier de cette institution fondamentale pour le développement de Nouakchott. « Les militants des différents partis de l’opposition doivent comprendre le message politique que véhicule cette coalition ».

Invite-t-il. En suite il a exprimé son étonnement face à la méthode répugnante de l’UPR, qui consiste à faire passer son logo pour celui de Tawassoul, cherchant ainsi à tromper les citoyens qui veulent voter Tawassoul.

Il a aussi dénoncé l’utilisation de l’influence de l’état, de ses moyens humains, morales et matériels, dans la campagne du parti au pouvoir, en obligeant des responsables administratif, des éléments des forces de sécurités a participer, dans leurs uniformes, aux meeting dudit parti. Dans un mépris total de la loi. Pour le candidat du plus grand rassemblement de l’opposition Ceci dénote d’une panique totale face à l’opposition.











Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org