Cridem

Lancer l'impression
28-08-2018

23:00

Campagne électorale à Rosso : Les dessous de la grande réunion à l’ISET

Tawary - Ce vendredi 24 août, c’était le grand rendez-vous, du président M.Mohamed Ould Abdel Aziz avec le Trarza dans son ensemble. Quelques heures après son arrivée à Rosso, il a tenu à l’Institut supérieur de l’enseignement technologique (ISET) une grande réunion avec les autorités, cadres et notables en présence de hauts responsables, des candidats et militants du parti au pouvoir, Union pour la République (UPR).

Dans l’immense salle des conférences, d’ailleurs pleine à craquer, le député-maire de Rosso, Mr Sidi Mohamed Ould Alioune dit Sidi Diarra, a prononcé un discours dans lequel, il a souhaité la bienvenue, au président Ould Abdel Aziz et la délégation qui l’accompagne.

Et, il est vite allé dans le vif de son narration, pour demander l’accélération des travaux de la route Rosso-Nouakchott, l’élargissement du réseau d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales, la distribution des parcelles au profit des certaines familles dans les quartiers PK7 (extension) et la nécessité d’une mise en place d’une caisse d’aide aux indigènes et victimes des catastrophes naturelles.

Ensuite, le député-maire est souligné certaines difficultés dont Rosso fait face comme l’insuffisance de l’actuel réseau d’évacuation des eaux de pluies. Puis, il a noté que Rosso, est la porte de l’Afrique et de l’Europe pour tous ceux qui viennent en Mauritanie et celle doit être accueillante. Et enfin, il a souligné l’importance qu’accorde la population de Rosso aux acquis démocratiques.

« Des instructions seront très prochainement données au département concerné pour la construction d’un large réseau d’assainissement à Rosso pour rendre la ville moderne » a dit le président dès sa prise de parole.

En effet, il a signifié aux autorités l’importance d’une large sensibilisation dans les rangs des populations à propos de la sauvegarde des réalisations acquises dont l’actuelle canalisation.

Du coup, il a aussi noté que toutes les choses jugées prioritaires seront prises en compte et entamées très prochainement après études. Il après, il est abordé le sujet des élections qui s’approchent à grands pas. Il a expliqué les grands acquis en matière de démocratie et réalisations faites sur tous les plans.

Pour l’accomplissement du reste de son programme et un plus de développement, il faut une majorité dans le parlement, a-t-il dit. Il a exhorté les leaders, militants et sympathisants du parti UPR, de travailler pour que les candidats et les listes dudit parti soient élus.

Tête à tête entre député-maire de Rosso

Avant son départ sur Aleg, l’homme fort de Nouakchott a accordé l’unique audience à huis-clos et qui a duré une trentaine de minutes à Mr Sidi Diarra. Au cours de cette entrevue, selon nos sources, d’une part, il était question de la participation de Sidi Diarra dans la campagne et ces élections couplées au profit des candidats de l’UPR afin qu’ils soient élus au premier tour.

D’autre part, le député-maire sortant, il a réitéré sa demande pour une accélération des travaux de la route Rosso-Nouakchott et l’octroie de terrains à titre d’habitation à des familles diminues dans la zone PK7.

A en croire que le maire de Rosso, Sidi Diarra, sillonne depuis bien avant le début de la campagne électorale les quartiers de Rosso et les villages avoisinants pour faire passer le message au profit des candidats de l’UPR.

Il a d’ailleurs mobilisé son camp politique pour la cause. D’ailleurs, des leaders politiques proches de l’influent, homme d’affaires et député-maire, Sidi Diarra, assistent aux meetings et soirées électorales tenus par la direction de la campagne de l’UPR à Rosso.

Par A.SIDI



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org