Cridem

Lancer l'impression
28-08-2018

07:00

Mauritanie : Le président Aziz a "violé" son serment (Ould Seydi)

Alakhbar - Après avoir juré en public de respecter la Constitution, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel, a « violé son serment en parlant de troisième voire même de quatrième mandat », selon Mohamed Mahmoud Ould Saydi, chef du parti d’opposition Tawassoul.

« Le peuple mauritanien, qui a compris le jeu du Président, n’acceptera rien d’autre que le changement », a indiqué Ould Saydi lors d’un meeting électoral tenu dimanche à Nouadhibou (Nord).

Mohamed Mahmoud Ould Saydi a par ailleurs appelé ses partisans à « rester sur le lieu de vote » au soir du 1er septembre « pour empêcher toute fraude éventuelle ».

Les Mauritaniens sont appelés à des élections législatives, régionales et municipales le 1er septembre prochain. Une centaine de formations politique dont le parti majoritaire (UPR-Pouvoir) et les Islamistes de Tawassoul, deuxième force politique du pays.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org