Cridem

Lancer l'impression
28-08-2018

06:45

Spoliation des biens de Bouamattou: communiqué du M. P. R

Mauriweb - Le Mouvement Pour la Refondation (M.P.R) a appris avec consternation la décision intempestive prise par le pouvoir, qui a fait main basse sur les comptes en banques des hommes d’Affaires Mohammed Bouamatou et Mohamed Debagh.

Il ne s’agit, ni plus, ni moins, que d’un oukase aux conséquences tragiques pour des milliers de pauvres qui ne pourront plus accéder aux services ophtalmologiques de la célèbre Fondation Bouamatou et qui a longtemps palliée aux carences des services sanitaires de l’Etat.

Nul n’ignore, que malgré l’acharnement sur sa personne, Mohamed Bouamatou a maintenu, vaille que vaille, son engagement gratuit, personnel et moral d’assister les démunis à travers ladite Fondation. Dans ce dossier, plus politique que judiciaire, la justice ne s’est pas seulement pliée, mais elle a rompu sous l’injonction du pouvoir politique !

A l’origine de cette affaire, de ce dossier cousu de fil blanc et qui défraie la chronique depuis le fameux référendum, se situe une violation flagrante de la loi fondamentale du pays. L’arrestation du Sénateur Ould Ghadde, les mandats d’arrêts lancés contre les Hommes d’Affaires, les intimidations de toutes sortes contre les journalistes et militants des droits de l’Homme, les semblants de jugements et de demi-jugements, ne sont que les péripéties d’un camouflet subi … en toute légalité !

Aujourd’hui, seules la rancœur et la rancune peuvent expliquer un acharnement que rien ne justifie. Mais, au-delà des injustices, déjà accumulées, cette instrumentalisation de la justice portera un préjudice à d’innocentes victimes, en même temps qu’elle achèvera de convaincre, à ceux qui en doutaient encore, que l’environnement des affaires est bien médiocre dans notre pays !

En tout état de cause, le MPR dénonce avec la dernière énergie :

1. La saisine de comptes bancaires et/ou de biens privés, faite au mépris de la loi ;

2. La poursuite d’une politique haineuse et de fuite en avant contre des serviteurs du peuple (hommes d’affaires, hommes politiques et journalistes) ;

Le MPR appelle le pouvoir à se ressaisir dans l’intérêt bien compris de nos pauvres citoyens et de l’image de notre pays à travers le monde !

Le MPR lance un appel à l’opinion nationale pour qu’elle saisisse la vraie nature de ce pouvoir et de ses affidés, qui ne cherchent qu’à abuser de leurs privilèges ; et pour qu’elle lui barre la route, en votant massivement pour les listes de l’Opposition, celles du vrai changement !

Nouakchott, le 22/08/2018

La Direction de campagne du M.P.R



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org