Cridem

Lancer l'impression
28-08-2018

12:47

Mauritanie : un parti d’opposition appelle à sanctionner les députés de la majorité

Sahara Medias - Un dirigeant du parti Tewassoul, candidat aux prochaines élections sur la liste nationale, Cheikhani O. Beïba a appelé à la sanction des députés de la majorité présidentielle. Le candidat de Tewassoul s’exprimait lors d’un meeting dans la moughata de Teyarett, destiné à soutenir les candidats de la formation politique, engagée dans les prochains scrutins.

Pour O. Beïba les candidats de la majorité présidentielle n’ont d’autres soucis que le soutien du gouvernement et l’approbation de ses projets.

« La dernière chose à laquelle ils pensent, a encore dit O. Beïba est le citoyen, qui se doit de les sanctionner en votant pour Tewassoul qui a été toujours proche du peuple. »

Ce parti d’opposition avait organisé lundi des meetings dans quatre moughata de Nouakchott, Teyarett, Toujounine, Arafat et Riad.

Le parti d’obédience islamiste, avait occupé la seconde place, après le parti au pouvoir, lors des dernières élections législatives, ce qui lui avait permis de présider l’institution démocratique de l’opposition.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org