Cridem

Lancer l'impression
28-08-2018

19:30

Le président mauritanien : « nous n’accepterons pas l’entrée d’extrémistes au parlement »

Sahara Medias - Le président mauritanien a justifié son soutien au parti union pour la république par sa volonté « de mettre fin aux mensonges qui circulent et s’opposer à la vague des partis extrémistes qui prennent part aux élections et qui ont des agendas contraires aux us des mauritaniens et qui ont été à l’origine de la déchéance de pays arabes connus ».

Allusion à peine voilée au mouvement non reconnu IRA, dont le président est candidat aux élections, qui œuvrerait à l’éclatement de la société et à cultiver la discorde en son sein selon O. Abdel Aziz.

Dans le même panier le président mauritanien a également mis d’autres formations politiques accusées par O. Abdel Aziz de constituer un foyer pour les corrompus et auteurs de gabegies qui aspirent à revenir aux affaires.

Le président mauritanien a appelé à fermer la porte devant ces partis dont les agendas ne servent pas les intérêts du peuple mauritanien qui a longtemps souffert de leurs agissements et qui n’est pas disposé à permettre leur retour aux affaires publiques.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org