Cridem

Lancer l'impression
29-08-2018

14:40

Mauritanie : L’opposition accuse le pouvoir d’interdire son meeting

Alakhbar - L’opposition accuse le pouvoir d’avoir interdit un meeting de la coalition « Liste de l’Alternance démocratique » qui regroupe 6 partis d’opposition en bataille pour le Conseil régional de Nouakchott. La capitale abrite le tiers de la population du pays.

Le meeting devait se tenir à la place de l’ancien aéroport de Nouakchott. Le propriétaire du site, la Société Najah Major Works (NMW SA) n’avait pas donné son accord.

« Pourquoi nous n'avons pas été informés d’avance ? s’interroge Mohamed Jamil Mansour, qui dirige la Liste de l’Alternance démocratique. Depuis quand cette place est privée ? Un meeting a été tenu ici, il y a quelques jours.

Et puis, nous avons obtenu l’autorisation du hakem depuis trois jours. C’est plutôt une manière d’interdit un grand meeting de l’opposition contre le pouvoir et contre l’UPR (Parti au pouvoir). Mais nous allons remporter les élections ».







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org