Cridem

Lancer l'impression
31-08-2018

06:00

Adama Sy, Candidate de Sawab : « Je veux aller au parlement pour faire entendre la voix des veuves »

Le Quotidien de Nouakchott Adama Sy est candidate (troisième sur la liste nationale) aux législatives du premier septembre en Mauritanie. Elle se présente avec les couleurs de la coalition RAG/Sawab. Le RAG (radical pour une action globale) est l’aile politique de l’IRA (initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie.

Adama fait partie des veuves des militaires négro mauritaniens victimes d’exécutions sommaires dans les années 89-90. « Mon mari s’appelle Gadio Oumar, il était militaire, il a été tué a Rosso en 1990, depuis je cherche à savoir pourquoi il a été tué, où il a été enterré » déclare-t-elle. Elle ajoute, « le parlement serait un cadre important pour continuer ce combat pour moi et pour toutes ces veuves dont les maris ont été assassinés. »

Adama, militante de IRA, ne tarit pas d’éloges pour le président de cette initiative qui dit-elle, s’est beaucoup investi pour « faire entendre les voix des veuves et orphelins de ces militaires victimes de purges racistes. » Adama est mères de deux enfants, une fille née en 1989 et un garçon, en 89.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org