Cridem

Lancer l'impression
30-08-2018

00:00

Incinération de grandes quantités de drogues et de stupéfiants

AMI - Le Procureur de la République de la wilaya de Nouakchott-Ouest, le magistrat Ahmed Abdallahi El Moustapha, a supervisé, mercredi au Km 30 sur la route Nouakchott-Akjoujt, l’incinération de grandes quantités de drogues, de stupéfiants, d’alcools et de médicaments dangereux périmés.

Ces quantités dangereuses et prohibées d’une valeur de 400 millions N-UM se composent de 391,11 g de cocaïne, 4 tonnes 785 grammes de haschich, 727 Kg de chanvre indien, 1821 comprimés psychotropes, 3549 bouteilles d’alcools, 124 litres de produits soum soum et 39 caisses de divers médicaments périmés.

A cette occasion, le procureur de la République a indiqué dans une déclaration faite à l’AMI que ces opérations de destruction viennent en exécution d’ordres émanant d’institutions judiciaires et conformément aux dispositions de la loi relative à la lutte contre la drogue et les stupéfiants.

Il a ajouté que l’incinération de ces quantités est intervenue après la poursuite en justice et la condamnation des personnes qui ont été arrêtées en possession de ces produits.

L’opération de destruction s’est déroulée en présence du substitut du procureur de la République auprès du tribunal de Nouakchott-Ouest, du responsable de l’office central de lutte contre la drogue et les stupéfiants, de l’adjoint du commandant de la brigade mixte de la Gendarmerie à Nouakchott et du greffier en chef par intérim du tribunal de la wilaya de Nouakchott-Ouest.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org