Cridem

Lancer l'impression
31-08-2018

21:24

Libération imminente de Ghada

Mauriweb - Mohamed Ould Ghada, en prison depuis près d'une année, devrait bénéficier d'une relaxe imminente, si l'on en croit des sources généralement informées.

L'ex-sénateur arrêté depuis bientôt un an avait mené une fronde contre les amendements constitutionnels d'août 2017.

Nous y reviendrons.

URGENT/Ould Ghadda transféré de la prison civile vers la DGSN (Alakhbar)

ALAKHBAR(Nouakchott)-Les services sécuritaires mauritaniennes ont transféré l’ex-sénateur Mohamed Ould Ghadda de la prison civile de Nouakchott vers la direction générale de la sûreté nationale, a-t-on appris de bonnes sources. Cette mesure a été faite peu après la prière de ce vendredi 31 août, dit-on.

La libération d'Ould Ghadda intervient dans un contexte électoral très tendu.

Et les sources de préciser qu’il s’agit des mesures préalables à sa libération après plus d’une année de détention dans le dossier "Ould Bouamatou et consorts".

L’homme a été arrêté en Août de l’année passée dans son domicile dans un quartier de Dar-Naim (Nouakchott-Nord).

Source/Alakhbar

-------------

Ould Ghadde refuse de signer sa mise sous contrôle judiciaire (Essahraa)

L’opposant en détention et ex-sénateur Mohamed Ould Ghadde a refusé vendredi 31 aout courant, de signer à la DGSN, sa mise sous contrôle judiciaire, qui l’oblige de se présenter chaque lundi et d’émarger, à titre de preuve de présence dans le pays.

Ould Ghadde avait été remis en liberté dans la matinée par le juge chargé de son dossier, après s’être trouvé dans l’impossibilité de prolonger sa garde-à-vue au-delà de deux fois.

http://essahraa.net/node/2918





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org