Cridem

Lancer l'impression
01-09-2018

19:30

Mauritanie- Élections: Où sont les égards dus à l’ancien président Sidioca?

Mauriweb - L’image est quelque pathétique. Insolite même. L’ancien président, démocratiquement élu en 2007, cherchant -presque anonyme- son bureau de vote. Il est un perdu dans la cour du collège près d’Ibn Sina où il était censé voter pour ces élections générales.

L’ancien président démocratiquement élu semble s’être inscrit à Tevragh-Zeina, loin de son Lemden natal, où il passait sa retraite paisiblement. Mais aujourd’hui, il n’a pas droit aux égards officiels en sa qualité d’ancien chef d’Etat. Ses tombeurs semblent le vouer aux oubliettes.

Le geste lent et lourd trahit une fatigue physique. Sans doute du fait de son âge avancé. Mais l’homme continue de croire aux vertus des urnes qui, il y a dix ans, l’avaient porté au plus haut sommet de l’Etat avant que les généraux ne suscitent une fronde parlementaire contre lui, suivie d’un coup d’Etat, en août 2008.

Il leur avait tenu tête jusqu’à sa démission forcée pour éviter au pays que la crise politique née du coup d’Etat n’envenime encore sa situation précaire.

Malgré son reçu d’inscription sur la liste électorale, l’ancien président a vu son bureau transféré comme beaucoup d’autres électeurs nuitamment par la Ceni…vers d’autres lieux.

Notre consœur Maimouna Saleck, Mimi pour les intimes, a immortalisé par son objectif la présence de l’ancien chef de l’Etat…qui est reparti comme il était venu....toujours aussi humble.







Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org