Cridem

Lancer l'impression
06-09-2018

18:30

Législatives à Nouakchott : 70 partis politiques ont recueilli moins de 1%

Sahara Medias - Les résultats des élections législatives à Nouakchott ont révélé que 70 partis politiques n’ont pas franchi la barre de 1% de voix, alors que 10 partis politiques totalisent près de 50%.

Parmi ces partis arrivés en queue du peloton des formations politiques qui avaient eu à diriger le pays, comme par exemple le parti républicain pour la démocratie et le renouveau qui n’a obtenu que 0,93%.

Dans le sillage du PRDR, le parti Al Wiam présidé par Boidjel O. Houmeid, un fidèle parmi les fidèles de l’ancien président Maouiya O. Sid’Ahmed Taya qui n’a obtenu que 0,85% de voix. Le parti Adil, qui s’est constitué à l’arrivée au pouvoir du président Sidi Mohamed O. Cheikh Abdallahi, qui avait accueilli une importante élite à sa formation, n’a recueilli lui que 0,75% de voix au niveau de Nouakchott.

La majorité des partis ayant obtenu moins de 1% appartiennent à la majorité présidentielle, notamment le parti Al Vadila qui dirigeait la coalition qui soutient le président Mohamed O. Abdel Aziz qui n’a recueilli que 0,64% de voix.

Trois partis, El Emel El mouritani, le parti de la construction nationale et celui du mouvement populaire mauritanien, gravitent autour de 0,16% soit près de 220 voix seulement.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org