Cridem

Lancer l'impression
11-09-2018

12:18

Pression et intimidation à Barkéol

Le Calame - Selon les résultats provisoires annoncés par la Commission Electorale Indépendante Nationale, le candidat à la députation de l’Alliance Nationale Démocratique, Mohamed Yahya Ould Nouh va recroiser le fer au deuxième tour avec une liste de l’Union Pour la République le 15 septembre prochain.

Beaucoup d’autres partis, notamment ceux de l’opposition qui ont participé au premier tour, ont exprimé leur volonté de voter au second pour le jeune candidat de l’AND. Sentant le danger d’une cinglante et probable défaite, l’UPR et ses thuriféraires locaux usent et abusent de tous les moyens, y compris de l’Etat, pour intimider les populations autochtones et faire pression sur elles à travers des hautes personnalités civiles et parfois militaires afin qu’elles votent en faveur de l’UPR aux abois.

Le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement, ressortissant de la zone, a ordonné à ses services de procéder à des forages au profit de villages qui soutiennent le parti au pouvoir et menace publiquement et clairement de priver de l’eau tous ceux qui ne voteraient pas en faveur des candidats de son parti.

Or, en Aftout la question de l’eau est déterminante dans la vie de populations agropastorales qui ne vivent que de l’élevage et d’agriculture. Cette denrée constitue à ce titre un véritable moyen de pression pour orienter les votes de milliers de personnes et détourner leurs consciences.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org