Cridem

Lancer l'impression
13-06-2019

23:30

Le berbère enseigné dans les écoles marocaines

BBC Afrique - Les députés marocains ont adopté lundi à l'unanimité le projet de loi visant à généraliser l'usage de l'amazigh, la langue berbère.

Le berbère, l'amazigh va désormais faire son apparition dans l'administration et les services publics marocains. Autre avancée majeure dans le projet de loi adopté par la chambre basse du parlement marocain, c'est l'intégration et la généralisation de l'enseignement de cette langue dans tous les cycles scolaires et sur tout le territoire marocain.

Désormais, les Marocains pourront obtenir des actes de mariage, des cartes d'identité, des passeports et permis de conduire en amazigh.

Dans le domaine judiciaire, il sera désormais possible d'utiliser cette langue pendant les procédures d'investigation et les plaidoiries.

Les Marocains pourront aussi retrouver l'amazigh sur leurs billets de banque ou leur pièce de monnaie.

De tous les pays où la communauté berbère est installée, le Maroc concentre la plus grande population avec entre 15 et 20 millions d'individus, soit plus de la moitié de la population marocaine.

L'amazigh a été reconnu par la Constitution marocaine comme langue officielle en 2011.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org