Cridem

Lancer l'impression
13-06-2019

00:00

Présidentielle 2019 : non à la captation de l’Etat par des hommes d’affaires liés au pouvoir

Kassataya - Des sources indépendantes font état de la captation systématique de l’Etat par des hommes d’affaires et commerçants originaires de l’Est du pays, région d’origine du candidat du pouvoir, le général Mohamed Ould Ghazouani.

Ces hommes d’affaires auraient injecté des sommes colossales d’argent pour faire passer ce dernier qui aurait engagé la reconnaissance de dettes.

Cette captation tribale, ajoutée à l’utilisation régulièrement dénoncée des moyens de l’Etat et les confiscations de cartes d’identité de personnes indigentes contre de l’argent pour priver l’opposition de voix, en particulier la Coalition Vivre Ensemble (CVE), dans la vallée et dans certains centres urbains, est un précédent dangereux.

Il est de notre devoir d’expliquer les enjeux et de donner espoir à la majorité rendue indigente par ce système.Ta carte pour la CVE, ton destin en mains.

Ciré Ba

(Reçu à Kassataya le 12 juin 2019)



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org