Cridem

Lancer l'impression
18-06-2020

17:00

Dr Ould Mah, figure légendaire du sport mauritanien

Rimsport - L’ancien président du CNOSM (Comité National Olympique et Sportif Mauritanien-de 1986 à Mai 2019), Mohamed Mahmoud Ould Mah est décédé mercredi (17 juin 2020), à l’âge de 80 ans.

Après la prière mortuaire à la mosquée Ibn Abass, Dr Ould Mah a été inhumé au cimetière du Ksar. Figure légendaire du sport mauritanien,Ould Mah était, l'un des Mauritaniens les plus connus dans le monde, digne ambassadeur. Son parcours sportif était hors du commun.

Dès l’annonce de sa mort, les voix sont nombreuses à lui rendre hommage. Il est rappelé le franc parler, la franchise, la dense culture générale et l’étendue de ses connaissances dans bien de domaine, son sens de la formule et son humour inégalé.

Une grande "personnalité intellectuelle et politique" vient ainsi de tirer sa révérence. C’est une grosse perte!!!

L’ancien secrétaire général du CNOSM, Abdel Kader Dieng fait remarquer que "le malheur de l’avoir perdu,ne doit pas nous faire oublier le bonheur de l’avoir connu.Un grand patriote,un homme qui aime le sport,un défenseur de la cause olympique et du mouvement sportif. Véridique,incorruptible,personne ne pouvait l’empêcher de dire la vérité,il dit ce qu’il pense,c’est pas quelqu’un qui parle derrière les gens. Un grand homme nous a quitté", a-t-il écrit.

"La Mauritanie, vient de perdre un de ses plus grands fils,un grand économiste,un grand financier et surtout un politicien franc ,sincère,qui a le courage de ses idées. Il croît à la démocratie, puisqu’il est le premier maire de Nouakchott sous l’ère démocratique et fût un des premiers cadres politiques de ce pays à créer un parti parti politique", écrit Boydiel Ould Houmeïd, ancien ministre et homme politique.

Pour Ahmed Ould Yahya, président de la FFRIM, l’un de ses prédécesseurs au sein de l’instance faîtière du football mauritanien fut un "Académicien hors-pair".

Enchaînant, le patron du football mauritanien rappelle que le "Docteur OULD MAH était aussi une figure historique du sport mauritanien qu’il a servi pendant une très grande partie de sa vie et auquel il vouait un amour sans limites".

De son côté Mohamed Ould ElKory, journaliste et économiste par ailleurs secrétaire général de la Ligue de Basket de Nouakchott : "C'est vraiment la fin d'une grande époque ! Jeune intrépide footballeur à Saint Louis, avec son coéquipier feu Fall Atghana (ADECNA), Ils avaient fait les beaux jours de cette ville encore capitale de la Mauritanie. Professeur d'économie, homme politique, c'était l'unique mauritanien dont un carrefour portait le nom de son vivant. Et voilà, il n'est plus une exception car le temps rattrape tout le monde".

Puisse, Allah (SWT) le Tout Puissant l'accueillir dans son Saint Paradis. We ina lilahi we ina ileyhi rajiou.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org