Cridem

Lancer l'impression
02-07-2020

11:33

Mauritanie : les opérateurs télécoms à nouveau sanctionnés pour mauvaise qualité de service

Agence Ecofin - Mauritel, Mattel et Chinguitel ont de nouveau été punis par le régulateur télécoms de Mauritanie. Les 3 opérateurs ont été condamnés à une amende globale de près de 2,5 millions $ pour mauvaise qualité de service, suite aux résultats de la mission de contrôle effectuée du 17 avril au 22 mai 2020.

Les opérateurs de téléphonie mobile Mauritel (filiale de Maroc Telecom), Mattel (filiale de Tunisie Telecom) et Chinguitel (filiale de Sudatel) ont de nouveau fait l’objet de sanction de la part de l’Autorité de régulation des télécommunications (ARE) de Mauritanie.

Elles ont été condamnées à payer une somme globale de plus de 95 millions d'ouguiyas, soit 2,5 millions de dollars, pour « des manquements dans la qualité du service dans plusieurs villes, localités, axes routiers et agglomérations ».

La sanction pécuniaire à l’encontre des trois sociétés télécoms découlent des résultats de l’opération de contrôle effectuée par l'ARE du 17 avril au 22 mai 2020. Mauritel a écopé d’une amende d’environ 62 millions d'ouguiyas. La Mauritano-Tunisienne des télécommunications (Mattel) s’est ainsi vu infliger une amende de 27,32 millions d'ouguiyas. Chinguitel SA devra quant à elle régler la somme de 6 millions d'ouguiyas.

C’est la seconde sanction que le régulateur sert aux opérateurs de télécommunications depuis le début de l’année. La première est survenue le 2 janvier 2020. Mauritel, Mattel et Chinguitel s’étaient vu infliger une amende globale de 143,72 millions d'ouguiyas (3,7 millions de dollars), toujours pour manquement à leurs obligations en matière de qualité de service.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


 


Toute reprise d'article ou extrait d'article devra inclure une référence www.cridem.org