18-07-2012 11:09 - Un détenu sahraoui revendiqué par le MUJAO transféré vers une direction inconnue.

Un détenu sahraoui revendiqué par le MUJAO transféré vers une direction inconnue.

Selon une source informée, les autorités mauritaniennes ont procédé, dans la nuit du mardi à mercredi, au transfert vers une direction inconnue, du détenu sahraoui Mamne Ould Oufkir, revendiqué par le mouvement pour l’Unicité et le jiahd en Afrique de l’ouest (MUJAO).

Selon cette même source, Ould Oufkir accusé de complicité dans l’enlévement, en novembre dernier, de des trois humanitaire occidentaux du camp de Tindouf, fait parti d’un groupe dont la libération est exigée par le MUJAO. Selon les observateurs, le transfert de Ould Oufkir serait un premier pas vers la libération prochaine d’otages occidentaux dans le cadre d’un échange tenu au secret par les parties concernées.

Des familles de salafistes ont exprimé leur mécontentement par rapport à ces échanges qui restent limités à des détenus revendiqué par des organisations armés, alors que d’autres détenus ayant joué un rôle clef dans le dialogue ouléma-salafistes demeurent en détention.

Il s’agit, selon les sources du troisième salafiste à être libéré dans des conditions similaires, après Oumar Sahraoui échangé contre les espagnols et Abderrahmane Ould Imedou dont la libération est intervenue en contrepartie de celle du gendarme Ely Ould Moctar.


Commentaires : 0
Lus : 1953

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)