21-01-2021 18:17 - Réunion ministérielle autour de la hausse des prix sur les marchés mauritaniens

Réunion ministérielle autour de la hausse des prix sur les marchés mauritaniens

Sahara Médias - Des membres du gouvernement se sont réunis jeudi au ministère du commerce, de l’industrie et du tourisme afin d’examiner la situation des prix sur les marchés, qui ont connu, ces derniers jours des hausses importantes.

Cette réunion a regroupé les ministres du commerce, de l’industrie et du tourisme, Naha mint Hamdi O. Mouknass, des finances Mohamed Lemine O. Dehbi, de la pêche et de l’économie maritime, Abdel Aziz O. Dahi, du développement rural Dy O. Zeine, du pétrole, de l’énergie et des mines, Abdessalam O. Mohamed Salah et de l’équipement et des transports Mohamed Ahmedou M’Heïmid.

Etaient également présents le gouverneur de la banque centrale Cheikh El Kébir O. Moulaye Taher, le délégué général à la solidarité nationale et à la lutte contre l’exclusion (TAAZOUR) Mohamed Mahmoud O. Bouasriya, le commissaire à la sécurité alimentaire H’Bib O. Ham et El Hacen O. Zeine chargé de mission à la présidence de la république.

Cette réunion intervient au lendemain des instructions données, en conseil des ministres par le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani aux membres du gouvernement pour élaborer une étude pour le suivi du phénomène de la hausse des prix des produits de première nécessité.

Les marchés mauritaniens ont connu ces derniers jours d’importantes hausses des prix de la majorité des produits alimentaires et des matériaux de construction.

Les commerçants justifient ces augmentations par l’augmentation de la tarification appliquée aux conteneurs utilisés pour le transport des marchandises.

Cette crise serait consécutive à la réduction par la Chine de la construction des conteneurs, ce pays en étant le plus grand constructeur.



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 1
Lus : 2609

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Construisonsensemble (H) 22/01/2021 17:55 X

    L’Etat doit prendre deux mesures urgentes : - Exonérer tous les produits de premières nécessités ; - Surtaxer les produits de luxes pour équilibrer les recettes douanières. Ensuite, il faut réactiver ou créer des structures de suivi et de contrôle de prix.