08-01-2009 22:00 - Lutte contre l'esclavage et ses séquelles : début d'exécution des propositions des EGD

Lutte contre l'esclavage et ses séquelles : début d'exécution des propositions des EGD

Est ce le début de l’application des propositions des Etats généraux de la démocratie ? Le moins que l’on puisse dire est que les recommandations des EGD ne semblent pas tombées dans l’oreille d’un sourd.

L’éradication de ce fléau et de ses séquelles a été un point essentiel sur lequel des partis politiques à l’image de l’AJD/MR et d’autres comme le RFD ont fait leur cheval de bataille lors de ces journées de concertations. C’est dans cette perspective que le Commissaire aux Droits de l'homme, à l'Action humanitaire et aux Relations avec la société civile, Mohamed Lemine Ould Daddé, a rencontré les gouverneurs de régions et maires de communes de l'est du pays pour déterminer les lieux de localisation des populations victimes de la pratique.

Un programme national de lutte contre les séquelles de l’esclavage sera institué en Mauritanie en février prochain, à en une source bien informée.

M. Ould Daddé a également dépêché des missions à l'intérieur du pays pour identifier et déterminer les bénéficiaires de ce programme pour lequel une somme d'un milliard d'ouguiya a été inscrite au budget 2009 de l'Etat et qui vise à améliorer les conditions de vie des populations les plus pauvres dans des communautés dénommées "Adwabas", constituées d'anciens esclaves selon la même source.

La même action est menée dans les bidonvilles des grandes agglomérations. Une délégation du Commissariat s'est rendue à cet effet ce jeudi à Nouadhibou, ville portuaire située à 465 Km au nord de Nouakchott. Cette bataille menée par le haut commissaire des droits de l’homme sera-t –elle suivie du règlement du passif humanitaire ?

En tout cas, la situation des déportés des évènement malheureux des années 89, 90 et 91 peinent encore aujourd’hui à connaître son épilogue eu égard à la complexité et à la sensibilité du sujet. Tout compte fait, le Général Ould Abdel Aziz s’était dit lui-même tenu de régler le plus rapidement possible, cette lancinante équation dont la réponse s’apparente à un couteau à double tranchant.

Mamadou Ousmane Tall


Commentaires : 0
Lus : 2000

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)