22-02-2012 08:41 - Royal Air Maroc organise un eductour à Casablanca

Royal Air Maroc organise un eductour à Casablanca

Des agences de voyages africaines et partenaires de la RAM à l’honneur.

Dans le cadre de la promotion de la destination Maroc en faveur de ses partenaires, Royal Air Maroc s’est engagé dans une campagne de promotion en faveur d’agences de voyages venues de Nouakchott, Dakar, Conakry, Bamako, Niamey, Abidjan, Brazzaville et Libreville, pour leur faire découvrir un parcours éblouissant de Casablanca dans le cadre d’un Eductour organisé du 13 au 15 février 2012.

Faut-il le dire au risque de se répéter, Casablanca a un nom mythique, une position stratégique au niveau du Maroc et à l’international, une histoire riche, un patrimoine Arabo-Andalous original. Une ville aux multiples facettes avec de nombreux atouts à valoriser pour devenir une grande métropole touristique d’envergure internationale, si elle ne l’est déjà. En tout cas, elle est la deuxième ville marocaine en matière d’infrastructure hôtelière.

Arrivées puis accueillies à l’aéroport de Casablanca le 13 février par le staff de Sideral Tours, les différentes agences de voyages venues de divers horizons du continent africain, ont été transférées à l’hôtel Sheraton où elles ont été hébergées en même temps que les journalistes invités pour la circonstance.

Le programme de cette opération comportait des visites de la ville de Casablanca (les Habous, le Palais Royal, la Médina avec ses souks et négociants, l’agence Royal Air Maroc à l’Avenue El Messira, la mosquée Hassan II, le Morroco Mall, la Corniche de Casa) ainsi que des rencontres inter agences de voyages et des professionnels du tourisme. Le Workshop qui a eu lieu le 15 février à l’hôtel Sheraton sous les couleurs de Royal Air Maroc en atteste.

Rencontre qui a réunit d’abord des responsables de la RAM et les agences de voyages partenaires de la compagnie pour discuter d’un certain nombre de questions relatives aux tarifs de la RAM. Ensuite une seconde séance de rencontres a eu lieu entre agences de voyages marocaines et agences de voyages partenaires de la RAM qui se sont déplacées pour la circonstance. Sans doute qu’à travers ces actions de proximité, l’objectif de la RAM était d’inscrire son action dans le développement du tourisme et contribuer ainsi à la promotion de la destination Maroc.

Trois jours de visite qui ont permis aux partenaires voyagistes africains de la RAM, de découvrir les charmes qui font l’attrait de la ville et d’apprécier les énormes efforts consentis par les pouvoirs publics du Royaume pour faire de Casablanca un pôle d’affaires et une destination touristique de choix. Ce qui ne se dément pas puisque la ville est devenue un lieu de passage obligé pour tout le Maroc. C’est aussi un lieu de transit pour les africains en partance pour l’Europe et d’autres continents.

Cela aussi a été rendu possible grâce à son aéroport international desservant en direct la plupart des grandes villes du monde, son port commercial, les nombreuses banques et services financiers. De la sorte d’ailleurs, ne dit-on pas que Casablanca représente plus de 65% du marché économique du pays ?

En fait Casablanca (la ville blanche) est incontestablement la plus grande ville du Maghreb et la capitale économique et financière du pays. Avec plus de 8.000 000 d'habitants, la ville serait le premier centre d'affaire du Maroc, le premier port et le premier centre universitaire. Depuis le XIX ème siècle, elle n'a cessé de croître, ce qui pose un problème d'urbanisation.

On y construit beaucoup trop et Casablanca n'échappe pas aux différences sociales entre les quartiers luxueux et les bidonvilles. Il y fait cependant bon vivre grâce à son climat, à la mer, à ses jardins, à sa tradition et sa modernité sans cesse en opposition. On trouve tout à Casa et surtout les faux ou copies (vêtements, sacs, stylos, bagages).

L’hôtellerie haut ou moyen standing ne fait pas non plus défaut. Et pour preuve : les plus grandes chaînes hôtelières internationales sont implantées à Casablanca depuis plusieurs décennies avec des établissements de référence. L’attractivité de la ville, ainsi que ses efforts en matière de promotion du tourisme d’affaires, du tourisme balnéaire, du tourisme culturel…, incitent de nouveaux grands opérateurs à investir dans le développement de l’offre pour toujours plus de confort, de sécurité, de flexibilité et de qualité de service.

L’ensemble des hôtels de haut standing (quatre et cinq étoiles) sont dotés de nombreux services intégrés - hébergement, restauration, banquets, moyens techniques, des équipements les plus actuels de communication et de hautes technologies et des meilleures infrastructures de sport et relaxation. Casa est certes une ville des affaires par excellence mais comme toutes les grandes villes du monde, il y a de l'insécurité et de la délinquance dans certains quartiers isolés et parfois le soir dans l'ancienne Médina, nous confie t-on.

Un constat tout de même : dans la journée, la surveillance policière est omniprésente et les guides casablancais ont le sens de l'accueil et de la politesse. Il faut le concéder, la sécurité à cent pour cent n’existe nulle part. Comme partout au Maroc, nous confie t-on, recevoir est plus qu’une tradition, c’est une véritable culture.

Elle se manifeste aujourd’hui par un sourire permanent, un accueil chaleureux et prévenant et un service à la fois efficace et de qualité. Les visiteurs, quel que soit leur pays d’origine, sont toujours reçus en amis, avec une seule ambition : leur donner envie de revenir. (Nous y reviendrons en détail à travers une série d’article sur ce voyage).

Moussa Diop
, envoyé spécial à Casa

Commentaires : 0
Lus : 2379

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)