11-05-2012 14:52 - Semaine culturelle de l'Europe : Conférence

Semaine culturelle de l'Europe : Conférence

Le dialogue entre générations à l'heure de la mondialisation.

Dans le cadre de l'événement culturel " Semaine de Cinéma Europe-Mauritanie", organisée par la Délégation de l'Union Européenne, l'Ambassade d'Espagne, l'Ambassade d'Allemagne et l'Institut Français de Mauritanie en partenariat avec la Maison des Cinéastes et l'Espace Camara, l'Ambassade d'Espagne a accueillie Jeudi 10 mai une table ronde sur le thème du dialogue ou non dialogue entre les générations en Mauritanie dans un monde plongé en pleine mondialisation et en constante évolution. Cette conférence a été animée par le professeur Cheikh Saad Bouh Kamara.

• Comment la solidarité entre les générations s'est elle métamorphosée par l'évolution des mœurs, de la mixité sociale et de l'ouverture accrue au monde?
• Y a-t-il une spécificité mauritanienne quant au dialogue entre générations?
• Comment se dialogue se traduit-il dans la sphère sociale et plus intime aujourd'hui?
• Comment l'influence extérieure a-t-elle modifié les codes régissant les liens entre jeunes et moins jeunes aujourd'hui?

Telles sont entre autres les principales questions qui ont orienté la table ronde qui fut ponctuée par la projection de courts métrages mauritaniens du collectif Deux Sans Complexe, au sein du projet financé par l'Union Européenne.

Cette table ronde est venue complétée une semaine d'activités organisée par l'Union Européenne auxquelles furent incluent l'exposition du projet d'enlèvement des épaves de la Baie de Nouadhibou (qui court jusqu'au 21 mai au Musée National) et la semaine Cinéma Europe Mauritanie du 07 au 11 mai.

Ces activités ont accompagné la cérémonie de célébration du 09 mai, à la Délégation de l'Union Européenne.

Pour de plus amples informations, prière de contacter :
Matel KANE - Chargée de Presse et Information
Délégation de l'Union Européenne en Mauritanie
Tél. : 45 25 27 24
Fax : 45 25 35 24.
Email : Matel.KANE@eeas.europa.eu

--------------------------------------------------------------------------------


Union Europeenne

Délégation en république Islamique de Mauritanie

Discours de la Journée de l'Europe 9 mai 2012

S.E.M. Hans-Georg Gerstenlauer

Ambassadeur – Chef de la Délégation de l'Union européenne en Mauritanie

Messieurs les Ministres,
Excellences,
Honorables invités,
Mesdames et Messieurs,

C'est un grand honneur et un plaisir pour moi de vous souhaiter la bienvenue à cette réception par laquelle nous célébrons la Journée de l'Europe. Comme chaque année au 9 mai, nous commémorons ainsi la déclaration de Robert Schuman en 1950 qui est à la base de l'intégration européenne.

L'Union européenne des 27 Etats Membres issue de cette initiative, est une histoire de succès. Depuis plus de 60 ans, elle a contribué, dans ses Etats Membres et même au-delà, à préserver la paix, à respecter les Droits de l'Homme, la démocratie, l'Etat de droit et à créer une zone de prospérité sans précédent en Europe.

L'attractivité de l'UE reste inaltérée: En effet, nous sommes heureux d'accueillir le 1er juillet, le 28ème Etat Membre, la Croatie. L'UE est actuellement confrontée à un challenge important: surmonter la crise économique et financière internationale.

Dans les derniers mois des efforts considérables de consolidation des finances publiques et de la solidarité intra-européenne ont été entamés par l'ensemble de l'UE et en particulier, par les pays formant la "zone Euro". Ces efforts de consolidation des finances publiques sont nécessaires – mais ils ne sont pas suffisants pour la sortie de la crise: Ils doivent être complétés par des reformes structurelles et des initiatives pour stimuler la croissance par des investissements publics et privés.

Les activités de l'UE vont se concentrer dans les prochains mois sur ces deux aspects. Un défi particulier dans l'Union économique et monétaire des 17 Etats Membres de la zone euro consiste à gagner le soutien de la majorité de la population et des partis politiques pour des mesures qui impliquent souvent des sacrifices considérables pour les citoyens.

Mesdames et Messieurs,

Devant ce contexte difficile qui touche directement tout citoyen européen et qui met à l'épreuve la solidarité financière et l'acceptation politique à l'intérieur de l'UE, il me semble d'autant plus important de souligner que l'Union européenne continue à respecter pleinement ses engagements internationaux.

Ceci peut être illustré de manière exemplaire en ce qui concerne les relations bilatérales entre la Mauritanie et l'Union européenne. En 2011 – alors que l'Europe est en pleine crise – l'UE a signé avec la Mauritanie des conventions de financements et des contrats de subventions pour un montant total de 32, 1 milliards d'UM, ce qui correspond à 80,3 millions d'Euro. Plus de 24,5 milliards d'UM (ce qui correspond à 61,2 millions d'Euro) ont été décaissés. Ces montants marquent un record dans notre coopération. Je rappelle que tous ces financements sont des dons non remboursables. Selon nos prévisions les engagements et les décaissements vont atteindre en 2012 des niveaux similaires.

La solidarité de l'UE avec la Mauritanie va au-delà de la coopération institutionnalisée dans le Fonds Européen de Développement. Permettez-moi de mentionner brièvement trois exemples:

- la Stratégie "Sécurité et Développement au Sahel" de l'UE soutient le Niger, le Mali et la Mauritanie dans leur lutte contre le terrorisme dans et pour un développement de la région: l'UE vient de tripler le montant en faveur de la Mauritanie (à 25 millions d'Euro)

- l'effort de la Mauritanie pour accélérer l'atteinte des objectives du millénaire est soutenu par l'UE via un projet pour l'accès à l'eau et à l'assainissement, en collaboration avec l'Agence Française de Développement (15 millions d'Euro dont 11,4 par l'UE), et

- l'UE a décidé de mobiliser plus de 26 millions d'Euros pour répondre à la crise alimentaire en Mauritanie.

Cette intensification de la coopération entre la Mauritanie et l'Union européenne est un grand défi sur le plan quantitatif, et ceci, et pour l'administration mauritanienne et pour la Délégation de l'UE.

Elle représente également un défi sur le plan qualitatif: La bonne gouvernance doit jouer dans notre coopération un rôle encore plus important que par le passé. Ceci est une leçon que l'UE a tiré des critiques des populations des pays du "printemps arabe" envers leurs gouvernements et les bailleurs. C'est une leçon que nous prenons au sérieux aussi pour la Mauritanie.

Autres leçons: il faut viser des résultats plus concrets pour tout citoyen et mettre plus en avant la création d'emplois, en particulier pour les jeunes.

Mesdames et messieurs,

Comme chaque année, je ne voudrais pas conclure sans avoir saisi l'occasion de remercier au nom de mes collègues de la Délégation de l'Union européenne et en mon nom propre, le Gouvernement et l'opposition mauritaniens, la société civile nationale et internationale, les Ambassades et coopérations des Etats Membres de l'UE, le corps diplomatique et les organisations internationales, les médias et les intellectuels, ainsi que le secteur privé pour l'excellente coopération ici en Mauritanie.

Nous sommes honorés par le niveau et la qualité de ces liens et nous nous engageons à les consolider, voire à les renforcer dans les mois qui viennent.

Je vous remercie.

Commentaires : 0
Lus : 1584

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)