15-07-2012 19:47 - Saidou Nourou Gaye, Ndèye Coumba Dia et d’autres artistes mettent leur grain de folie...

Saidou Nourou Gaye, Ndèye Coumba Dia et d’autres artistes mettent leur grain de folie...

...à la Nuit du Fouta - [Video 75mn & Maxi Reportage Photos].

Lors de la deuxième édition de la Nuit du Fouta qui a eu lieu ce 11 juillet, à la Case de Nouakchott, les sénégalais Salé Diaw et Harouna Diop qui forment "Ngatamaré" ont mis sens dessus-dessous les esprits et les cœurs avec une musique qui chatouille.

Les notes de Hoddu que jouait leur acolyte avaient plongé le public dans les profondeurs des Nuits du Fouta. A son tour, Alassane Diaw, plus connu sous le nom de Petit Baba Maal, a proposée une traversée de la nuit du Fouta moins électrique et romantique.

Quant à Saidou Nourou Gaye, il a montré qu’il n’était pas né de la dernière pluie musicale. Accompagné de son groupe "Le Foyré Bamtaaré", cette voix incontestable de la musique mauritanienne a proposé trois allers-retours de son répertoire musical, avec souvent trop de dose rythmique.

Dialloudé Jaam, une troupe folklorique, était aussi à cette deuxième Nuit du Fouta le temps d’un spectacle inédit où le groupe retrace l’épopée d’El Hadj Oumar Foutiyou Tall, fait l’éloge de ceux qui ont contribué au rayonnement de la culture Peuhle à l’image d’Ibrahima Moktar Sarr, Tidiane Anne, Mourtoudo Diop, Djibril Hamé Ly

De son côté, le rappeur RJ nous a entraînés dans sa chanson "Miine", tube issu de son premier album, où l’on entend la voix d’Ousmane Gangué et dans laquelle, il met sur la place publique sa dramatique histoire de bébé jeté. Comme lui, Ndèye Coumba Dia, l’un des artistes mauritaniens les plus enracinés, dans une session acoustique d’abord puis rythmique, va prendre la main du public pour l’entrainer dans les souvenirs lointains du Fouta.

La deuxième édition de la Nuit du Fouta avait aussi comme invité Hamoye Bayal Diop et l’artiste sénégalais Abou Diouba Deh qui nous a amenés dans ses chansons chamarrées faites de voyages, de souvenirs, de rencontres entre la Mauritanie et le Sénégal.

Cette deuxième édition de la Nuit du Fouta organisée par l’Association "Espoir de Demain" avait réuni aussi le président de la communauté urbaine de Nouakchott, Ahmed Hamza, le maire de Kaédi, Sow Moussa Demba dit Thiombé, celui maire de la commune de Niabina, Sao Abdoulaye, le DG d’Américan Legend de Mauritanie et Ba Houdou Abdoul, maire de Bagodine.

Babacar Baye Ndiaye

Avec Cridem, comme si vous y étiez...


























































































Commentaires : 1
Lus : 4113

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • Homme Noir 17/07/2012 18:59 X

    La tradition pheul est belle riche et originale malheureusement les pheuls d'aujourd'hui sont plutot occidental ou Wolof sinon leur culture est entrain de se dilater car aujoud'hui ils se croient des blancs alors qu'ils ne le seront jamais meme les blancs les refuse deja donc qu'ils cessent de rever