24-09-2012 07:55 - Mamadou Anne se plie en quatre pour mettre en évidence ses vécus - [Video & Photoreportage]

Mamadou Anne se plie en quatre pour mettre en évidence ses vécus - [Video & Photoreportage]

La Galerie Sinaa accueille du 22 septembre au 11 octobre 2012 l’Exposition intitulée "Vision" de l’artiste-peintre Mamadou Anne, où spiritualité et mysticisme se font écho, sur fonds d’états d’âme, d’humeurs, de naïveté et de narration. Dans cette exposition, Mamadou Anne se plie en quatre pour mettre en évidence ses vécus sur le plan culturel, sentimental, mystique, spirituel, personnel. "Mais, aussi, que l’on peut partager", ajoute-t-il.

Chez Mamadou Anne, les couleurs sont curatives. Avec cette exposition, le "Vieux Sage" nous initie à la perception de nos couleurs toniques. "Il suffit que vous voyez vos couleurs toniques, vous vibrez. Cette vibration peut stimuler", explique-t-il.

"Partager et accepter l’autre"

Adepte de la cohabitation et du dialogue des cultures, Mamadou Anne remplit aussi ses toiles de sensation psychologique, d’espoir, les décore d’une invitation à tourner la page comme en témoigne celle intitulée La Réconciliation. Une manière pour lui d’être à la pointe de l’avant-garde artistique.

"Dès l’instant que nous sommes condamnés à cohabiter, cela veut dire qu’on doit mettre en harmonie notre coexistence, partager, accepter l’autre", affirme Mamadou Anne même s’il doute fort bien de la sincérité des Mauritaniens de partager un "destin commun". Ses tableaux tentent de transformer néanmoins cette obsession qui le ronge comme une tumeur en conviction personnelle. "Ne pas accepter le métissage, c’est ne pas vouloir mettre en harmonie notre coexistence", dit-il.

Parler de cela continue à être pour lui une sorte de pansement, de dépassement de soi, de combat. "J’ai choisi l’art plastique pour avoir la liberté de crier à haute voix. Si, c’était seulement le paramètre revenu, je n’aurai pas choisi l’art plastique", raconte-t-il. Jusqu’au 10 octobre. Galerie Sinaa, Tévragh-Zéina, Nouakchott. Ouvert tous les jours, sauf le vendredi, de 15h à 19 heures et le samedi matin de 10h à 13 heures.

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...






































Commentaires : 1
Lus : 2484

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • abraham (H) 24/09/2012 10:36 X

    Bravo pour les photos.