19-01-2013 23:41 - La belle complicité d’Amy Sow et de Mansour Kébé - [PhotoReportage]

La belle complicité d’Amy Sow et de Mansour Kébé - [PhotoReportage]

Dans "Réalités précaires", les artistes Amy Sow et Mansour Kébé créent dans une belle complicité l’illusion par l’utilisation d’installations. Une exposition envoûtante qui porte "un regard critique sur l’environnement, le quotidien et la ville", comme le décrypte le directeur de l’Institut Français de Mauritanie (IFM), Jany Bourdais.

"Leurs œuvres favorisent le dialogue avec l’environnement mais sans dépendance ni adhésion ni critique acerbe. Ils utilisent l’installation pour rechercher une fusion entre l’art et la vie", explique-t-il.

Dans cette exposition, Amy Sow et Mansour Kébé mettent également en avant le design, la sculpture, la peinture et l’image. Au total, 27 œuvres offrent de partir à la rencontre des deux artistes qui ont réussi à créer un point de jonction de leurs contrariétés.

"Dans cette nouvelle démarche, nous avons exploré deux dimensions, éclaire Mansour Kébé. Celle de mélange de style, qui constitue un moment inoubliable de partage, d’expérience mais aussi de dialogue artistique de haute facture. Celle également de l’inversion des rôles pour définir ou redéfinir les contours de l’art de demain".

Ainsi, entre audace, défi et liberté, Amy Sow et Mansour Kébé sortent des sentiers battus pour explorer d’autres chemins de la créativité. Désormais, en Mauritanie, la révolution dans le domaine des arts plastiques est en marche. Déjà, on sent les vibrations de l’intérieur. Pour voir leurs œuvres, rendez-vous à l’exposition "Réalités précaires", à l’Institut Français de Mauritanie (IFM), jusqu’au 31 janvier.

Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...



























































Commentaires : 0
Lus : 2743

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)