01-04-2013 12:42 - La mort de Barbe-rouge

La mort de Barbe-rouge

Omar Ould Hamaha, alias barbe rouge, l’homme qui déclarait attendre fermement les forces françaises, aurait été tué le 23 mars par des Arabes kountas lors d’affrontements qui se seraient déroulés dans la région de Gao.

Fin de partie pour celui qui prétendait combattre pour le djihad pour mieux garnir son compte en banque grâce au trafic de cocaïne. Arabe bérabiche malien, il avait donné sa soeur à Mokhtar Bel Mokhtar pour bénéficier, à la fois de sa protection et de ses réseaux mafieux, ceci confortant l’idée que ceux qui avaient pris le contrôle du nord Mali depuis avril 2012 étaient plus motivé l’argent que par la lecture exégétique du Saint Coran.

Mégalomane comme tous les chefs djihadistes, il avait créé sa katibat « Ansar Al charia » avec des combattants issus de la mouvance du MUJAO et de la katibat « Al Moulathamine » de son beau-frère borgne.

Vite dépassé par les évènements lors de l’offensive des forces alliés lancée au mois de janvier, il s’était rapidement réfugié dans la zone de Gao pensant pouvoir continuer le combat en proposant aux jeunes désœuvrer de la région de l’argent pour aller faire le coup de feu contre les forces internationales. L’argent venait bien évidemment du trafic de drogue contrôlé par ses amis dont le fameux Baba Ould Cheikh, l’homme qui faisait poser au nord Mali des boeings lourdement chargés en provenance des cartels sud-américains, à l’origine du scandale « Air Cocaine ».

Il faisait également partie de la triste équipe qui avait pris en otage des occidentaux à Tindouf en 2011, action qui avait été revendiquée à l’époque par le Mouvement pour l’Unité et le Djihad en Afrique de l’Ouest dont c’était une des premières actions, avec déjà pour objectif premier de récupérer de l’argent sous prétexte de lutte pour l’Islam.

On se souviendra, sans grande nostalgie, de ses parades en 4x4, à Gao ou Tombouctou, ou il aimait faire peur aux femmes et aux enfants, en vociférant contre l’Occident et la France en particulier. Au déclenchement de la guerre, il fût beaucoup plus furtif et timoré quand il fût question d’affronter cette fois de vrais soldats. Il préféra laisser les plus jeunes se faire tuer pour, disait-il, aller chercher des renforts, des armes et du ravitaillement, qui ne vinrent bien sûr jamais.

Il préférait probablement plutôt aller teindre sa barbe, qu’il voulait impressionnante, au henné. L’usage de la teinture au henné d’ordinaire réservée aux femmes traduisait certainement une sexualité confuse chez celui qui aimait être entouré de jeunes hommes. Ce détail n’avait pas échappé à son beau-frère Mokhtar Bel Mokhtar qui avait pris depuis quelques semaines ses distances. Les amitiés « viriles » au sein des katibats devaient être discrètes pour être tolérées, alors qu’Omar Ould Hamaha avait la réputation d’être très « tactile ».

La mort d’Omar Ould Hamaha quelques jours après celle d’Abu Zeid marque bien la fin du narco-djihadisme au Sahel. Une nouvelle ère s’ouvre désormais pour la jeunesse du nord mali, qui espérons le, saura trouver le chemin de la paix.

Moussa Koné


Commentaires : 7
Lus : 3918

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (7)

  • Diacks (H) 01/04/2013 14:48 X

    Tehess,
    Epargne-nous s'il te plaît de tes affirmations gratuites du genre "pratique musulmane". Ne sais-tu pas que beaucoup de pratiques que les obscurantistes imputent à l'Islam sont en fait des traditions arabes préislamiques?

  • hamaboubou (H) 01/04/2013 14:03 X

    Un criminel de moins sur cette terre est un moindre mal. Que dieu s'occupe de tous ces barbus criminels pour les remettre à leur place de mortels. J'espère qu'avec la mort de ce criminel notoire, les maliens dans leur diversité vivront en paix.

  • lemaure67 (H) 01/04/2013 13:58 X

    Sans verser dans l'invectives contre ce personnage dont je connais l'existence maintenant, je trouve qu'il a porté un grand préjudice à sa communauté musulmane. Il ne doit pas nouer des alliances avec les terroristes les plus durs dont Laawar. Il est mort , il répondra de ses crimes devant Dieu.

  • diallo2256 (H) 01/04/2013 13:38 X

    Par mille cornues alambiquées, c'est bien fait pour sa vilaine gueule. Maintenant il n'a qu'à aller teindre sa barbichette "ad patre" en enfer à coté de satan.

    Un criminel brigand bandit de grands chemins de moins: le monde ne s'en portera que très bien.

  • thiapalo2013 (F) 01/04/2013 13:28 X

    C'est peut être un bluff pour mieux se cacher dans les zones tribales en Mauritanie. N'est ce pas lui le 3ème sur la liste Tewassoul à Koubeni il y'a quelques années?

    Je ne savais pas qu'un malien connu et reconnu pouvait briguer la commune de Koubeni? tewassoul devrait également rendre des comptes?

    Comment des terroristes étrangers pourraient se présenter sous les couleurs de ce parti?

  • pecos (H) 01/04/2013 12:58 X

    KOné tu fais du deux poids deux mesures dans tes articles, jamais tu ne fais allusion au massacre pourtant au grand jour de tous ces touaregs; arabes maliens parcequ'ils existent et mes peulhs dont le seul tort est d'avoir la peau claire ces repraisaille de l'armée malienne sont des crimes contre l'humanité.

    il est etre objectif dans tes analyses et ne pas plonger dans l'amateurisme de l'écriture.

  • YEHESS (H) 01/04/2013 12:56 X

    Teinter sa barbe au henné n'a rien à voir avec un quelconque penchant homosexuel. C'est plutôt une tradition musulmane très ancienne.