16-04-2013 02:23 - Kidal : La vie revient à la normale après la rencontre de responsables du MIA et du MNLA avec un colonel français et un général tchadien

Kidal : La vie revient à la normale après la rencontre de responsables du MIA et du MNLA avec un colonel français et un général tchadien

La vie est revenue à la normale ce lundi, dans la ville de Kidal, extrême nord du Mali après une réunion tenue entre des dirigeants du mouvement islamique de l’Azawad, du MNLA (Mouvement national pour la libération de l’Azawad) avec un colonel français et un général tchadien, au domicile de Ntalla Ag Taher, chef des tribus des Ifoghas.

Les dirigeants des deux mouvements touaregs ont protesté officiellement, lors de la réunion, au colonel français des mesures drastiques imposées par les forces tchadiennes aux habitants de la ville depuis l’opération kamikaze qui les avaient prises pour cible, mercredi dernier, et qui a occasionné quatre de leurs soldats.

A la fin de la réunion, le colonel français a promis de résoudre la crise en annulant ces mesures vues d’un mauvais œil par les populations locales et ont conduit à la fermeture de certaines des issues les plus importantes dans la ville et, par ricochet, à celles d’écoles et de marchés.

Notons que certains milieux avaient prévu d’entrer, ce lundi, dans un mouvement de grève générale pour protester contre les mesures prises par les forces tchadiennes et appeler même au départ de celles-ci de la ville de Kidal.


Commentaires : 0
Lus : 1381

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)