05-06-2013 07:39 - Bomba Ould Daramane contre Khadijetou Mint Douwa: Qui fait ombrage à qui ?

Bomba Ould Daramane contre Khadijetou Mint Douwa: Qui fait ombrage à qui ?

Une querelle de chapelle minerait actuellement le ministère du tourisme avec la guéguerre que se livreraient, en catimini, le ministre Bomba Ould Daramane, et Mme Khadijettou Mint Douwa, directrice de l’Office national du Tourisme, apprend-on de source de ce département.

A peine revenue du salon du tourisme récemment organisé à Dubai, la directrice de l’Office national du tourisme (ONT), Mme Khadijettou Mint Douwa devait encore s’envoler pour un autre salon à Stalingrad en Russie. Pour ce faire, elle aurait budgétisé les frais de cette participation à 47 millions d’ouguiyas.

Une note salée que le ministre, parti entre temps le 25 mai à Belgrade, en Serbie, pour prendre part part à la 25ème session du conseil exécutif de l’organisation mondiale du tourisme, prévue du 28 au 29 Mai 2013, a purement et simplement rejetée.

Certaines sources indiquent cependant que le ministre Bomba Ould Daramane serait inquiété par le trop plein de communication de la directrice de l’ONT, s’affichant récemment avec des princes à Dubai, à l’occasion du salon touristique, et qui risquerait d’aventure de lui ravir sa place.

Le ministre Bomba Ould Daramane estimerait, en tout cas, que la directrice de l’ONT «se met un peu trop en valeur à son goût». Si donc il avait jusqu’ici fermé les yeux sur ses dépenses faramineuses, il aurait décidé «de lui couper les vivres» et d’entamer son « ambition de plus en plus apparente» en déstabilisant sa campagne… financièrement .

De mêmes sources, on indique enfin que les voyages payés aux frais de la Princesse par la directrice de l’ONT, souvent accompagnée d’une cour attitrée (des agents sans qualification), relèvent plus des voyages d’agrément pour la délégation que de la promotion de la destination de notre pays. Une querelle byzantine qui risque bien d’émousser les espoirs des opérateurs du secteur déjà sinistrés par une léthargie profonde du secteur liée à la crise sécuritaire dans la sous-région.


Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Commentaires : 11
Lus : 3764

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (11)

  • bowbatar (H) 08/06/2013 13:55 X

    pourquoi la promotion vu la conjoncture actuellement pour la Mauritanie depuis 2007 et jusqu'à aujourd'hui, le ministère des affaires étrangères français a classé les principales zones touristiques du pays en « zones rouges », formellement déconseillées aux touristes.

    Les agences ne peuvent prendre ce risque, et suppriment peu à peu cette destination de leurs catalogues. tout considérer comme des fonds perdu a mémé temps une charge sur !!!!!!!!!!!!!!!

  • mamine (H) 07/06/2013 09:56 X

    Merci MUJAOMAN, je suis d'accord avec vous dans ce que vous dites ici, car étant donné que le tourisme a été assassiné par MUJAO ect... il a été achevé par ce ministre qu'on arrête alors de continuer à dépenser des montants vertigineux pour rien non Man ?

  • bowbatar (H) 06/06/2013 10:35 X

    Je voudrais rendre publique que le ministre Bamba est un excellent ministre car si ce n'était pas lui, je suis sur que Mint Doua n'aurais pas fait long feux, vu la conjoncture que vit actuellement le tourisme en Mauritanie, vu son incapacité elle même de s'autogerer elle même en temps que personne.

    Si le ministre n'avait pas son côté humain et aussi voudrait le temps au président de la république pour voir que son choix sur mint Doua était une erreur fatale , il aurais demandé son départ le premier jour.

    Des voyages pourquoi ? Qu'est qu'il ont apporté ? Demandé aux opérateurs !!! Ils sont tous unanimes que l'ONT est devenu une charge inutile sur le dos de l'état.

    Monsieur le ministre il est temps que vous prenez vos responsabilité et degagé ces incapables de l'ONT et DE LA DIRECTION DU TOURISME. Mint Doua et Ould Ne c'est le tourisme en marche arrière à 200 à l'heure.

  • yaya330 (H) 05/06/2013 14:14 X

    Bonjour
    C'est tout simplement irresponsable, au lieu de féliciter Khadijetou pour le travail accompli au service de la Mauritanie, on cherche à minimiser ce qu'elle a fait dans las pays du golfe comme contact intéressant pour le bien du pays.

    Ne te décourage pas, il arrivera le jour ou on travaillera sérieusement dans ce pays.

    Cordialement
    Yahya

  • mmlm (H) 05/06/2013 13:54 X

    Ce machin d'ONT ne sert pas à grand chose ... le mieux c'est de le rattacher à la Direction du Tourisme, comme un petit service de promotion chargé de la collecte de la TPT ....

  • Marathon International de... (H) 05/06/2013 12:58 X

    Dommage que le petit et modeste Marathon International de Nouadhibou n’a jamais bénéficié d’un soutien de ce Ministère. Dans beaucoup de pays (y compris nos voisins) les Départements du Tourisme, de l’Artisanat et autres travaillent avec les marathons mais les soutiennent et font leur promotion.

    Avec nos moyens très limités, Dieu merci nous avons commencé à bénéficier des Stands dans les grandes rencontres internationales et sans dépenser l’argent du contribuable mauritanien.

    Pour plus d’information, s’il vous plait, je vous invite à notre site en construction : WWW.NDBMARATHON.ORG ou lisez l’article http://cridem.org/C_Info.php?article=642025

    Mohamed HAIDARA Dg du Marathon International de Nouadhibou

  • laminelakhal (H) 05/06/2013 12:21 X

    franchement ca sert absolument a rien ce ministere, aucun resultat visible, aucun filiere touristique, Azziz doit arreter lhemoragie et mettre fin a ce ministere ,47 millions pour un seminaire ou le plus souvent il ne s'y rendent meme pas preferant aller faire du shopping c'est vraiment du grand n'importe quoi.

  • mujaoman (H) 05/06/2013 12:00 X

    C est bien fait mon frere ,cet argent il faut le mettre ailleur car le tourisme est mort pour quelques annees .Avec la situation actuel dans notre sous Region personne ne s interesse a part les JIHADIST.

  • mamine (H) 05/06/2013 10:33 X

    ce n'est pas surprenant de la part de ces deux personnes qui n'ont jamais rien fait pour le tourisme, surtout en Adrar, à part de faire du tourisme en France.

    si je peux me permettre Monsieur le Président, envoyez les en congés de KHire, ils vont certainement se dévoiler car ils étaient toujours complices, ils m'ont exploité à la bourse de commerce en 2010

  • foex_good (H) 05/06/2013 09:53 X

    Depuis la création du monde il n'y a eu qu'une entente sacrée: la connivence des femmes.
    Giraudoux (Jean)

  • conseil (H) 05/06/2013 09:27 X

    Ce conflit entre Mint Douaa et son Ministre était prévisible après son départ à Doha vu le comportement des chefs en Mauritanie qui ont tendance à cacher les capacités de leurs subordonnés