20-02-2014 10:05 - Mauritanie: le mariage forcé d'une jeune fille annulé en justice

Mauritanie: le mariage forcé d'une jeune fille annulé en justice

RFI - C'est une petite victoire pour les filles en Mauritanie. Il y a quelques jours, le mariage d'une jeune fille de 13 ans avec un homme d'une cinquantaine d'années a été cassé par décision de justice. Raja Mint Abdelkader avait déjà été mariée à l'âge de 9 ans, par son père, contre de l'argent.

Selon l'Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF) qui s'est occupée d'elle, un à deux mariages par an est annulé mais des centaines d'autres sont recensés chaque année. Ce chiffre serait en augmentation.

En 2013, quelque 728 Mauritaniennes âgées de moins de 16 ans ont été mariées de force. Presque deux fois plus qu'en 2012 et ce ne sont que les cas recensés par l'Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF).

Aminetou Mint El Moctar, présidente de l’AFCF, a plusieurs explications. Elle commence d’abord par mentionner la pauvreté « qui augmente et qui incite des familles à vendre leur enfant », dit-elle.

Il y a ensuite les discours islamistes qui encouragent le mariage avec des mineures et enfin l'augmentation des cas de viols qui conduit les pères à marier leur fille - le plus vite possible - pour sauver leur honneur.

Même si légalement ces mariages sont interdits « peu de juges acceptent de les annuler », regrette Aminetou Mint El Moctar avant de préciser que « ce sont des juges traditionnels qui souvent ne voient pas le problème ».

Il arrive que les procédures aboutissent surtout quand il y a aussi de la maltraitance. Raja Mint Abdelkader, qui a pu divorcer il y a quelques jours, avait le corps couvert de brûlures de cigarettes quand elle est arrivée à l'hôpital. C'est cela qui a joué contre le mari.

Le divorce précédent date d'il y a cinq mois. Suite à un drame, là aussi, la jeune mariée de 11 ans a donné du poison pour souris à son mari de 85 ans qui a dû être hospitalisé. Aujourd'hui la jeune fille a repris le chemin de l'école et « elle est même la première de sa classe », se félicite l'association qui suit son dossier.





Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité



Commentaires : 4
Lus : 3111

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (4)

  • jediunlave 25/04/2014 15:58 X

    Cette article, nous montre à quel point certains "Pères" sont irresponsable. Il faut qu'ils comprennent que marier leurs filles pour de l'argent est une forme de "prostitution" si je peut me permettre.

    Il est temps, que ces moins que rien, laissent leurs filles se marier avec la personne qu'elles aiment quelque soit sa race, sa famille. A condition que cette dernière, soit éduqué.

  • lapatrie 20/02/2014 17:44 X

    " C'est une petite victoire pour les filles en Mauritanie. Il y a quelques jours, le mariage d'une jeune fille de 13 ans avec un homme d'une cinquantaine d'années a été cassé par décision de justice. Raja Mint Abdelkader avait déjà été mariée à l'âge de 9 ans, par son père, contre de l'argent." Le commencement de l article nous dit clairement que la fille a ete vendue tout simplement. Quelle honte ?

    L'argent,le gain facile... ; rend les gens inhumains et sans morale. Et ce qui est etonnant, tu trouvera ce pére prier Dieu tranquillement comme s'il n a rien fait.

    Qu allah nous sauve. amine

  • LeToucouleur 20/02/2014 16:53 X

    50aine d'année et il veut marier une fille de 13 ans , mais quel pédophile !

  • 0753249076 20/02/2014 12:41 X

    C'est pas juste, on doit pas marier les femmes ont moins de 18 ans. Bravo pour cette femme (juge) qui a fini ce mariage