22-02-2014 17:27 - Réduction de la subvention de l’UAPM : les artistes s’étonnent, le ministère de la Culture s’explique

Réduction de la subvention de l’UAPM : les artistes s’étonnent, le ministère de la Culture s’explique

CultuRim - Cette mesure inattendue n’a pas été du goût de l’Union des Artistes Peintres de Mauritanie (UAPM) après avoir découvert une réduction de leur subvention de 2.400.000 UM. Cette décision est tombée au mauvais moment car l’Union des Artistes Peintres de Mauritanie (UAPM), selon son secrétaire général, traîne une dette due au retard du versement de cette subvention.

Cette subvention, qui est de 4.000.000 UM, avait été mise sur pied par l’ex-ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Cissé Mint Cheikh Ould Boida. Conséquence de cette mesure, l’Union des Artistes Peintres de Mauritanie (UAPM) pourrait se retrouver sans siège.

A en croire Mokhis, secrétaire général de l’UAPM, cette réduction n’a pas fait l’objet d’annonces de la part du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports.

Pour l’année 2014, l’UAPM n’a pas encore reçu de subvention. Contacté par Cridem.org, le secrétaire général du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, Khalid Jiyid, s’est exprimé en ces termes : "Le ministre fait des engagements en fonction de la productivité des gens.

L’année dernière, l’UAPM avait demandé que le ministère prenne en charge le loyer. On leur avait demandé de nous envoyer le contrat. Lorsqu’on a fait le calcul, on a donné un montant qui couvre le loyer annuel. Ce sont eux qui ont négocié et démarché le contrat. Sur la base de celui-ci, on leur a accordé cette subvention"
.

Et d’ajouter au sujet du retard de la subvention de cette année : "C’est peut-être au niveau du trésor public ou de la Banque Centrale. Cela m’étonne que leur subvention ne soit pas encore envoyée. Peut-être également, le problème se situe au niveau de leur numéro de compte bancaire. En tout cas, toutes les subventions ont été attribuées. Récemment, on a eu un cas pareil".

Par Babacar Baye Ndiaye



Commentaires : 0
Lus : 2321

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)