06-04-2014 08:39 - Mokhis et Hamady : deux regards, deux générations, deux peintures dans une exposition [PhotoReportage]

Mokhis et Hamady : deux regards, deux générations, deux peintures dans une exposition [PhotoReportage]

CultuRim - Avec leur tablette, Smartphone ou encore appareil photo, des visiteurs immortalisent les œuvres de Mokhis et de Hamady qui investissent l’Institut Français de Mauritanie (IFM), jusqu’au 26 avril. Cette exposition commune intitulée "Dialogue de générations" propose deux démarches artistiques, deux regards sur la vie, deux esthétiques de la peinture mauritanienne.

Chantre de l’ouverture et de la tolérance, comme l’illustre dans cette exposition son œuvre "Diversité culturelle", Mokhis reste un pionnier et un maître incontesté en Mauritanie. En face de lui, Hamady, un jeune et un pur produit du génie Mokhis. A l’image de celui qui l’a initié à la peinture, Hamady est également un "travailleur acharné".

Pour Jany Bourdais, directeur adjoint de l’Institut Français de Mauritanie (IFM), cette exposition est imaginée en écho "pour mieux comprendre l’évolution de l’art en Mauritanie qui reste encore à écrire".

"Le dialogue intergénérationnel est une belle opportunité pour construire une nouvelle solidarité et enrichir notre vie ensemble. Le monde artistique connait aujourd’hui des changements de plus en plus rapides dans l’espace d’une seule voire deux générations. Ces changements ont lieu de manière consciente, c'est-à-dire par la volonté et la puissance de cette génération actuelle de jeunes. C’est ce qui se déroule actuellement en Mauritanie", explique-t-il.

A travers cette exposition, le visiteur part à la découverte de ces pirogues qui sommeillent en attendant l’arrivée des candidats à la clandestinité, à l’émigration. De ces femmes insoumises qui se refusent de se plier à quatre ou encore ces hommes qui se battent pour la liberté, celle d’exister, de penser, choisir.

Par Babacar Baye Ndiaye


Avec Cridem, comme si vous y étiez...
















































Commentaires : 1
Lus : 2971

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (1)

  • bilbassy (H) 06/04/2014 14:59 X

    Joie immense, un ¼ de siècle plus tard je retrouve Mokhis, le talent s’est confirmé. Que de chemin parcouru depuis les expositions itinérantes de la peinture maghrébine de Casa à Nouakchott en passant par Alger, Tunis et Tripoli.

    Que sont devenus les membres de ce talentueux groupe Mauritanie ?