14-10-2014 01:45 - Un nomade en Chine : Tidinit…

Un nomade en Chine : Tidinit…

Adrar-Info - Le monde est petit… mais pas la Chine. En tout cas pas sa musique. La notre non plus… Et que tout le monde le sache. Je m’adresse essentiellement à ceux qui s’y intéressent, de près ou de loin. Exemple : cet instrument bien de chez nous, que l’on ne décrit pas toujours comme lui se présente.

Pas de manière suffisamment évocatrice, à mon sens, de ce qu’il est réellement. Non ! Tidinit n’est pas un objet inanimé. On ne l’exhibe pas sans son âme. Elle vit, parle, émeut…

Faire son portrait, c’est dire ce dont elle est capable, de beau, d’enthousiasmant, de touchant… le lui faire dire. Il parle, ce luth. Et il le fait très bien. Il suffit de lui donner l’occasion pour vous le faire savoir, pour s’exprimer. Tout un art, ce petit instrument.

Oui, petit par sa taille. Mais n’est-il pas très grand par son sens, par sa place, son rôle… dans la culture ! Sa grandeur réside effectivement dans son âme : ce qu’il exprime. N’occultons pas cette vérité en privilégiant les descriptions ou analyses techniques.

Orientons plutôt la reflexion dans le sens de ce qui fait la richesse de Tidinit. Il ne s’agit pas seulement d’un symbole précieux, aux sens multiples, mais également d’un excellent témoin qui chante et immortalise un grand pan de la géographie humaine, de la civilisation universelle, avec un caractère esthétique particulièrement propre à lui.

Une originalité qui n’empêche pas de situer cet acteur, bien particulier, dans la dynamique du contexte spatiotemporel environnant. Cet aspect, de rapport avec le voisinage et ses incidences, les experts l’expliquent très bien, tant du point de vue historique, que géographique ou socioculturel.

Mais peuvent-ils aller au-delà pour nous donner les sensations recherchées quand on est en contact direct avec la musique saharienne ? J’en doute, comme il s’agit d’émotions nées de subtilités, de saveurs, de couleurs… que seul le langage musical dans ces contrées peut fournir.

Par contre, quand ceux qui jouent l’instrument, vous expliquent ou chantent, alors que leurs doigts s’activent à caresser vivement les cordes en les pinçant avec beaucoup de tact, ou à taper légèrement des bouts des doigts sur la table d’harmonie qui percute tout doucement en tambour, le tout dégage une sonorité douce qui vous transporte loin, très loin…

En ce moment, vous vivez la beauté. Pleinement, vous êtes dedans. Entièrement, capté…

Agaçant d’ailleurs qui cherchera à vous en détourner, par des explications savantes auxquelles votre oreille ne prête pas attention en cet instant. Vous êtes sensible à cet émerveillement dans lequel vous baignez, toute autre source de bruit est dissonante.

Ce n’est pas du tout le cas des mots prononcés par le musicien, qui eux, racontés ou chantés, ajoutent une touche indescriptible en accompagnant les rythmes de Tidinit qui varient suivant les voies ou les modes.

Un cheminement musical, à la fois, créatif et très bien rodé. Et cette belle harmonie, on la sent pénétrer progressivement dans notre corps, dans notre âme, pour s’emparer entièrement de nous. Elle est le produit de ce voyage dans la même direction, qu’effectuent en même temps le son de l’instrument, la voix et les gestes de l’homme, malgré leurs variations de ton, de rythme, de timbre… Quelle félicité !

C’est ça, Tidinit : une magnifique symbiose, à la fois, humaine, technique, artistique… qui va droit au cœur.

Exaltante, elle ne laisse personne indifférent, surtout pas quiconque a l’oreille musicale. Très expressive tout en gardant beaucoup de ses secrets. Seuls ses confidents y ont un vrai libre accès. Cette poignée d’artistes- je n’aime pas le mot griot- sont habileté à parler en son nom.

Il existe cependant aujourd’hui de plus en plus de textes, d’études techniques et académiques, à son sujet. Etablis par des chercheurs et experts, sérieux et compétents, ils vous aident surtout à voir en quoi consiste matériellement l’objet et quels sont ses rapports avec d’autres types de musique plus ou moins proches ou lointains. Mais ne vous vous en contentez pas, pour comprendre, pour sentir Tidinit

Allez-y à la rencontre de cette merveille : écoutez-la.

Et dans ce cas, quoi de mieux, que de passer chez Ould Ahmed Zeidane?, (voir lien).

Il est ma préférence maintenant, ce grand musicien. Il n’est cependant pas l’unique virtuose de Tidinit en Mauritanie. Tant mieux d’ailleurs pour la richesse de notre fonds musical traditionnel qui a besoin d’entretien.

Beijing, octobre 2014
El Boukhary Mohamed Mouemel
Lien pour écouter Sidi Ould Ahmed Zeidane : http://www.youtube.com/watch?v=0Cq2ZjowrW0



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2054

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)