28-12-2014 12:00 - Recrudescence des viols en Mauritanie

Recrudescence des viols en Mauritanie

Rapide Info - A Nouakchott une fille de 10 ans a été violée, brûlée avant de décéder des suites de ses blessures le 21 décembre dernier à l’hôpital national. Je vous avoue que mon moral est en berne. Je ne parviens toujours pas à comprendre comment une personne peut se donner le droit d’enlever la vie d’une autre personne.

En Mauritanie, le viol devient pratique courante. Des militants des droits de l’homme dénoncent sans cesse « la recrudescence des violences sexuelles » et réclament « la mise en place d’une législation forte et appropriée en la matière ».

Violer en soi est un crime pour moi contre l’humanité. Aucune raison ne peut justifier ou pardonner cet acte humain inqualifiable. Je suis terrassée par l’incompréhension, une colère immense et des interrogations interminables. Comment cela peut-il se répéter soit près d’un mois après la condamnation à mort des meurtriers de Penda Soghé? .

J’avoue que j’ai eu beaucoup de mal à écrire ses lignes. La République islamique de Mauritanie devient-elle celle de l’impunité où les violeurs font la pluie et le beau temps. La prison ne fait rien à ces malfaiteurs.

N’a-t-on pas en tant qu’enfant,ou adulte le droit de circuler librement dans son pays, son quartier, d’aller à l’école coranique sans danger ? Pourquoi la société mauritanienne devient violente, pourquoi ?. J’ai la chair de poule depuis l’annonce de ce nouveau drame, ce énième viol suivi du meurtre de la victime comme si la vie de l’individu était insignifiante.

Cette situation signifie-t-elle que le combat mené est inefficace alors que les femmes notamment mauritaniennes s’activent pour l’adoption d’un avant-projet de loi pouvant criminaliser les violences sexuelles depuis 2012.

Tout a été dit sur l’urgence de la mise en place d’une législation forte sur ces types de violences. La bonne mesure tarde, malgré les sit-in, conférences de presse et plaidoyers. Ce 24 décembre, une conférence de presse s’est tenue à l’AMSME, pour dénoncer ce énième viol.

Au même moment, les parents de la victime et des militantes de l’AFCF ont organisé un sit in devant la présidence. Un hommage sera aussi rendu à la victime ce 26 décembre au carrefour Madrid de 16 h à17 h, mais comment faire pour que la donne change une bonne fois pour toutes.

awaseydou.mondoblog.org



Les articles, commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité


Commentaires : 0
Lus : 2249

Postez un commentaire

Charte des commentaires

A lire avant de commenter! Quelques dispositions pour rendre les débats passionnants sur Cridem :

Commentez pour enrichir : Le but des commentaires est d'instaurer des échanges enrichissants à partir des articles publiés sur Cridem.

Respectez vos interlocuteurs : Pour assurer des débats de qualité, un maître-mot: le respect des participants. Donnez à chacun le droit d'être en désaccord avec vous. Appuyez vos réponses sur des faits et des arguments, non sur des invectives.

Contenus illicites : Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes ou antisémites, diffamatoires ou injurieux, divulguant des informations relatives à la vie privée d'une personne, utilisant des oeuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).

Cridem se réserve le droit de ne pas valider tout commentaire susceptible de contrevenir à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, promotionnel ou grossier. Merci pour votre participation à Cridem!

Les commentaires et propos sont la propriété de leur(s) auteur(s) et n'engagent que leur avis, opinion et responsabilité.

Identification

Pour poster un commentaire il faut être membre .

Si vous avez déjà un accès membre .
Veuillez vous identifier sur la page d'accueil en haut à droite dans la partie IDENTIFICATION ou bien Cliquez ICI .

Vous n'êtes pas membre . Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en Cliquant ICI .

En étant membre vous accèderez à TOUS les espaces de CRIDEM sans aucune restriction .

Commentaires (0)